Fantastique·Jeunesse·lecture 2017·Mes chroniques

Shades of Magic, tome 1 de V.E. Schwab

Le 12 juillet 2017

Synopsis :

Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter un objet d’un monde à l’autre. C’est pourtant ce que va faire Kell, un chien fou tout juste sorti de l’adolescence, pour défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, et le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait pourtant sa vie sans hésiter. Et un jour, il commet l’irréparable : il passe une pierre noire comme la nuit dans le Londres gris où une jeune fille du nom de Lila la lui subtilise.
Mais la magie n’attire jamais à elle personne par hasard ! Découvrez Shades of Magic, du petit prodige Victoria Schwab, qui développe une idée surprenante qu’elle peuple de personnages inoubliables, pour le plus grand délice de ses nombreux fans.

couv40964622

Mon avis :

J’aime les livres qui parlent de magie depuis ma lecture d’Harry Potter. Depuis j’en ai lu plusieurs, pas toujours très bons. Mais généralement c’est un genre littéraire qui me réussi plutôt bien. La difficulté avec le temps, et surtout à force d’en avoir lu, c’est de trouver des auteurs qui arrivent à développer un univers assez original et surprenant, quelque chose de différent de ce qui a déjà été fait. C’est le cas de ce premier tome de Shades of Magic.

Nous sommes ici dans plusieurs univers parallèles, ou comme l’explique à un moment le personnage principal, superposés. Le point commun entre ces quatre univers superposés est la ville de Londres. Elle est évidement différente à chaque fois, avec ses spécificités propres à chaque univers mais aussi avec quelques lieux communs. Kell est un magicien spécial, une sorte de visiteur capable de voyager à travers ces 4 mondes. Celui du dessus est le notre, il l’appelle le Londres gris, c’est un univers où la magie a été oubliée, presque totalement. Juste en dessous, il y a le monde de Kell, le Londres Rouge, un monde où la magie est encore présente mais sous « contrôle ». Encore en dessous, il y a le Londres blanc, un univers assez sombre, où la magie est omniprésente, il est dirigé par des frères et sœurs, sous une forme de dictature. Et enfin tout en bas, il y a le Londres Noir, un monde qui a été dévasté par la magie, elle a tout dévoré, c’est un monde fermé, oublié.

Kell est un jeune homme qui voyage donc à travers les mondes, tout au moins, à travers les trois Londres « fréquentables ». Il a la manie de collectionner les objets des autres univers, malgré l’interdiction. C’est comme ça que malencontreusement, lors d’une de ses missions officielles, qu’il va accepter de prendre un objet et de le faire voyager.

Malheureusement, il s’agira d’un piège, et d’un objet maléfique venu du Londres noir. Un objet très sombre et au grand pouvoir. En mauvaise posture Kell se réfugie dans le Londres gris, notre univers, et il croise la route de Lila, une jeune voleuse qui lui dérobe l’objet.

Lila et Kell se trouvent alors entraînés dans des aventures pleine de dangers, malgré eux.

J’ai vraiment été happée par ma lecture. Le début prend un petit peu de temps à se mettre en place, le temps pour l’auteure de présenter son univers assez complexe. Mais j’étais déjà très curieuse. Alors quand l’action commence à vraiment démarré, je me suis vraiment laissée emporter par la magie.

J’ai aimé le duo formé par Lila et Kell. Lila est très indépendante et débrouillarde, elle a l’habitude de ne compter que sur elle-même. Sa vie est loin d’avoir été facile. Elle vit de petits larcins, de vols et magouilles. Kell quant à lui est également assez solitaire, malgré l’amour qu’il porte au Prince de son royaume, son presque frère, puisque Kell a été en quelque sorte adopté par la famille royale. Pourtant, sa différence, le fait qu’il puisse voyager à travers les différents mondes, lui donne l’impression d’être utiliser comme un objet. De plus la population de son monde est méfiante vis à vis de lui. Il fait en quelque sorte peur.

Nos deux héros qui sont donc assez solitaires vont donc devoir apprendre à se faire confiance. J’ai aimé voir se construire les liens entre Kell et Lila.

L’histoire est prometteuse quant à la suite, il y a des questions qui restent en suspens, et j’ai donc une très grosse envie de lire la suite.

Si vous aimez les univers fantastiques, les personnages attachants, l’aventure, et surtout la magie, et bien ce livre est fait pour vous !

A découvrir aux éditions lumen.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s