Jeunesse·lecture 2017·Mes chroniques

Rose givrée de Cathy Cassidy

Le 28/06/2017

Synopsis :

Jude, 13 ans, rêve d’une vie discrète et sans ennuis, ce qui est très difficile quand on a une famille comme la sienne : un peu givrée et très embarrassante.
Son père est capable de débarquer à une réunion parents-profs déguisé en Elvis Presley, et sa mère perd régulièrement les pédales. Alors, de peur que tout ça ne se sache, Jude refuse de laisser quiconque entrer dans sa vie, en particulier Carter, ce garçon qui s’évertue à être gentil avec elle.
Mais quand la situation déraille vraiment, Jude découvre que rien ne vaut l’aide de ceux qui vous aiment, et que même son cœur de glace est capable de fondre…

couv2512182

Mon avis :

Les romans de Cathy Cassidy sont à savourer à chaque fois comme une douceur acidulée et sucrée. C’est toujours un bonheur à découvrir l’intrigue que l’auteure va nous concocter. Rose givrée, son dernier roman sorti en France n’y fait pas exception.

Jude pourrait être une jeune fille comme les autres mais c’était sans compter sur sa famille complètement à milles lieues de ce que pourrait attendre n’importe qui. Elle a été quasiment élevée par ses grands-parents maternels après la séparation de son père et sa mère. Rien d’exceptionnels à ça, mais c’était les seuls qui se comportaient à peu près normalement, malheureusement pour Jude, sa grand-mère souffre de la maladie d’Alzheimer, et si c’est dur pour la jeune fille de voir celle qui la chouchouté perdre pied, c’est aussi la goutte d’eau qui vient s’ajouter au reste.

Sa mère souffre d’un grave problème d’alcool, et elle ne peut plus lui faire confiance, quant à son père, il passe sa vie déguiser en costume d’Elvis Presley. Tout ça, Jude le cache à tous. Elle ne peut pas se permettre de perdre la face au collège et d’être moquée et ridiculisée. Mais le problème c’est qu’il y a un garçon qui a décidé de ne pas lui rendre la tache facile…

C’est un roman plaisant à lire, assez drôle par les situations cocasses décrites, mais malgré tout qui reste assez sombre, puisqu’il parle de sujets très grave, comme la maladie ou l’alcool.

Comme souvent l’auteure arrive brillamment à exposer aux plus jeunes des sujets assez délicats, tout en dédramatisant les choses, de manières à les rendre plus abordables aux plus jeunes. Il en ressort toujours un côté positif.

Les personnages sont attachants, et c’est aussi ça, la grande force des romans de Cathy Cassidy. Bref, j’en redemande !

A découvrir aux Editions Nathan

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Rose givrée de Cathy Cassidy »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s