drame·Jeunesse·lecture 2017·Littérature contemporaine·Mes chroniques·romance

Everything, Everything de Nicola Moon

Le 9 juin 2017

Synopsis :

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

couv7794239.jpg

Mon avis :

Voilà encore un roman acheté dès sa sortie, et qui trainait dans ma pal depuis. J’ai donc enfin pris le temps de le lire et j’ai bien fait.

Il s’agit de l’histoire de Maddy, une jeune fille de 18 ans qui vit cloisonnée chez elle depuis presque sa naissance. Elle vit dans des conditions drastiques, avec une infirmière, car elle souffre d’une maladie rire, avec un système immunitaire défaillant. Si elle sortait et était exposée à l’air libre, elle pourrait mourir très vite.

C’est donc avec Cara son infirmière qui est devenue son amie la plus proche, et de sa mère que le quotidien se déroule. Elle prend des cours à domicile par correspondance.

Mais Maddy s’ennuie, elle rêve d’évasion, de tout ce qu’elle connait pas. Et un jour lorsque des voisins emménagent dans la maison d’en face, elle fait la connaissance du jeune adolescent qui y vit.

Tout d’abord en l’observant à distance, c’est comme un jeu qui se créé entre les deux protagonistes. Puis en mimant ou en écrivant sur les fenêtres grâce à la buée. Puis par internet… Mais ça ne sera pas assez pour Maddy…

Il s’agit d’une belle histoire, celle de la vie avec un grand V. Pour Maddy, tout va aller très vite et elle va finir par comprendre qu’entre les murs de sa maison, elle ne vit pas, elle survit.

L’auteur pose alors la question de l’éthique, faut il mieux vivre à fond quelques minutes, heures ou jours, ou survivre toute une vie sans jamais vraiment être libre.

J’ai vraiment aimé ce roman, même si j’avais plus ou moins deviné la fin bien avant l’heure. Ca ne m’a pas dérangé plus que ça, je l’avoue.

En tout cas c’est un roman que je vous recommande.

A découvrir aux Editions Bayard !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Everything, Everything de Nicola Moon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s