Manga·Mes chroniques·Mes coup de coeurs

Parlons bulles… #8 : Reine d’Egypte de INUDOH Chie

Le 21 mai 2017

blog bd

Je ne lis habituellement jamais de manga, je ne sais pas pourquoi d’ailleurs. Enfin, si, je sais. Je ne lisais d’ailleurs pas de BD, et j’ai renoué avec le genre il n’y a que quelques années et plus particulièrement l’année dernière et cette année. J’avais fait un essai avec un manga, et le fait que les dessins soient en noir et blanc, et la lecture « à l’envers » m’avaient dérangé, je n’avais pas été convaincue.

Mais voilà, dans ma ville de Dunkerque, nous n’avons pas spécialement de bonne librairie « classique », mais à contrario nous avons deux librairies spécialisées géniales. La première, La mare au diable est une librairie spécialisée jeunesse et young adult, je vous en ai déjà parlé dans certaines chroniques par le passé. La seconde Aventures BD est une librairie spécialisée BD, comics et manga. Depuis peu, ils font des chroniques coup de coeur du libraire sur youtube…. Et voilà comment je craque pour tout un tas de bd, et ce mois-ci pour un manga. Et j’ai bien fait !

IMG_2782

J’ai donc découvert Reine d’Egypte, qui ne met pas en évidence Cléopatre mais Hatchepsout. Elle est l’héritière du trône d’Egypte en tant que fille ainée du Pharaon. Mais voilà, si elle est reine d’Egypte, elle ne sera pas pharaon et c’est son époux qui régnera en maitre sur le pays. Et comme souvent à cette époque, Hatchepsout doit épouser son demi-frère, Séthi.

Mais Hatchepsout ne se fait pas  cette idée. C’est une jeune demoiselle au caractère bien trempé, et qui rêve de pouvoir être utile pour son pays, elle a la tête bien pleine et elle est intelligente, elle ne se voit pas vivre en retrait de son époux. Elle est en quelque sorte très en avance pour son époque.

C’est un manga qui se dévore très vite, on a envie de comprendre ce qui va se passer et comment Hatchepsout va ruser pour se faire une vraie place. Evidemment, nous n’avons pas la réponse dans ce premier tome, il va nous falloir patienter encore.

J’ai aimer le coup de crayons de l’auteur, les dessins sont magnifiques. Je n’ai pas trop « souffert » du manque de couleur même si j’avoue que je préfère les dessins colonisés. Mais ça ne m’empêchera pas de continuer à lire des mangas, car j’ai pris un réel plaisir à lire ce premier tome.

Je vais donc lire le tome 2 dès sa sortie, mais je vais aussi tenter ma chance avec d’autres mangas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En tout cas je vous conseille cette saga à découvrir aux éditions Ki-oon dans la collection Kizuna.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Parlons bulles… #8 : Reine d’Egypte de INUDOH Chie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s