lecture 2017·Mes chroniques

La ferme du bout du monde de Sarah Vaughan

Le 5 mai 2017

Synopsis

Cornouailles, une ferme isolée au sommet d’une falaise. Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille… et ses secrets.1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu’à cet été 1943 qui bouleverse leur destin. Été 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l’a préparée à ce qu’elle y découvrira. Deux étés, séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ? Après le succès de La Meilleure d’entre nous, Sarah Vaughan revient avec un roman vibrant. Destinées prises dans les tourments de la Seconde Guerre mondiale, enfant disparu, paysages envoûtants de la Cornouailles, La Ferme du bout du monde a tout pour séduire les lecteurs de L’Île des oubliés, d’Une vie entre deux océans et de La Mémoire des embruns.

couv43742237.jpg

Mon avis

Grace à ma copine Ingrid, j’ai eu envie de craquer pour ce roman qui avait tout pour me plaire, et je dois dire que je ne me suis pas trompée.

Aux prémisses de la seconde guerre mondiale, Londres s’attend à des récidives d’ampleur de la part des Allemands. Les londoniens sont donc invités à envoyer leurs enfants à la campagne afin de les protéger. C’est donc ainsi que Will, 13 ans, et sa jeune soeur Alice se retrouvent en Cornouailles dans une ferme isolée. Ils feront la connaissance de Maggie la fille des fermiers.

Bien plus tard, de nos jours, nous retrouvons Alice, au seuil de sa mort. On la découvre rongée par un terrible secret qui s’est déroulé pendant la guerre. Avant de mourir elle décide de retourner, la-bas, à Skylark, en Cornouailles, afin de réparer ses erreurs. Il n’est peut-être pas trop tard.

De nos jours également, nous découvrons Lucy, la petite fille de Maggie qui décide elle aussi de retourner à Skylark pour se ressourcer et faire le point.

Dans ce roman c’est une vraie saga familiale comme je les aime qui s’ouvre peu à peu à nous, lecteurs. Il y a des rebondissements, de la romance, des drames et tout ça dans les tourments de l’histoire.

C’est une saga qui m’a vraiment plu dans son ensemble. L’histoire de Will et Maggie est bouleversante, même si prévisible. La beauté des paysages de la Cornouaille m’a ravie, c’est une région que je n’ai jamais visitée, mais qui m’a toujours transportée dans mes lectures.

Je vous recommande vivement cette lecture.

A découvrir aux Editions Préludes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s