Déceptions...·Fantastique·Lectures 2016·Mes chroniques

The Generations, tome 1 : Alive de Scott Sigler

Le 09/09/2016

Synopsis :

« J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste devant mon visage. Non, pas un mur… un couvercle. »

Em se réveille dans les ténèbres, seule, entravée dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. Elle sait que c’est le jour de son anniversaire mais… c’est tout. Elle ne se rappelle ni son nom, ni ce qu’elle a fait la veille, ni le visage de ses parents. Elle n’y comprend absolument rien. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont encore en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage.

La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – qui pensent tous avoir douze ans, mais qui en paraissent plutôt dix-sept – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Se trouvent-ils sous terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout : qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, comment se sont-ils donc retrouvés là ?

couv45987329

Mon avis :

J’aime beaucoup les Editions Lumen et les choix de publications de cette maison d’Edition. Quand j’ai entendu parler de la saga de Scott Sigler, j’ai très vite eu envie de la découvrir, d’autant plus que les échos étaient plutôt positifs.Malheureusement, cette fois-ci je suis ressortie déçue et très mitigée de ma lecture.

Em, se réveille enfermée dans un espace clôt, une espèce de cercueil. Elle panique très vite, car en plus elle est immobilisée. Après des efforts acharnés, elle finit par s’extraire de ce sarcophage. Elle est alors dans une pièce sombre et poussiéreuse, amnésique, ou presque, habillée de vêtements trop petits pour elle. Dans cette pièce, deux rangées de six cercueils se font face. Em, entend très vite des cris dans un autre « nid », des appels au secours, elle délivre alors une autre jeune fille. Cette dernière n’en sait pas plus qu’Em, et chose étrange, pour elle aussi, c’est son anniversaire aujourd’hui, elle a douze ans, mais physiquement, elles en paraissent toutes les deux au minimum vingt. Em prend alors la tête d’un groupe de survivants après avoir ouvert tous les sarcophages. Ils s’élancent alors dans un périple pour sortir de ce labyrinthe, mais surtout trouver des vivres et de l’eau.

Le départ de ce livre est très prometteur, ce qui est d’autant plus rageant pour moi d’en ressortir déçue. Dans cette première partie, on est dans une sorte de huis-clos où six personnages tentent de survivre. On insiste alors à une exploration d’un lieu sombre, un véritable de dédale de couloirs et d’arcades. Il leur faut trouver rapidement de l’eau et des vivres, pour ne pas perdre leurs forces. L’ambiance y est pesante et étouffante, très oppressante et par moment, il y a même quelques scènes assez glauques.

Mais voilà, au bout de quelques chapitres, on tourne vite en rond, et la lutte incessante pour savoir qui était le chef m’a profondément agacée. Le personnage d’Em, qui est le personnage principal, et accessoirement la narratrice du roman ne m’a pas plu du tout. Et pour moi, quand je lis un livre, détester le personnage principal d’un roman, c’est très mauvais signe. Je pense que c’est ce qui a poser le plus de problème sur ma lecture. Je n’ai pas aimer ses pensées, et je ne l’ai jamais trouvé à sa place dans le rôle de leader.

De plus, j’ai trouvé que la dernière partie partait un petit peu dans tous les sens, et je ne m’attendais pas à une telle tournure dans l’histoire. Je ne peux pas trop en dire sous peine de spoiler les personnes qui n’ont pas lu le livre.

Je comprends sans peine que cette saga puisse plaire à énormément de monde, l’écriture est convaincante, mais malheureusement pour ma part, je reste sur une déception et je sais que je ne lirai pas la suite.

Cette saga est à découvrir aux éditions Lumen depuis Février 2016.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s