Lectures 2016·Littérature contemporaine·Mes chroniques·Mes coup de coeurs

Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi

Le 23 août 2016

Synopsis :

A 32 ans, Julia, psychologue ne croit plus au bonheur. Après avoir perdu successivement son père, son fiancé et sa grand-mère, elle se laisse aller sans réagir. Jusqu’au jour où elle répond, sur un coup de tête, à une offre d’emploi de thérapeute en maison de retraite à Biarritz.

couv19890698

Mon avis :

Cet été j’ai découvert la belle plume de Virginie Grimaldi, avec son précédent roman, Le premier jour du reste de ta vie. Ça avait été une très belle découverte. Ici, je dois dire qu’en lisant le synopsis, je n’étais pas plus emballée que ça, mais c’est tant mieux, en fait il en dit peu, et j’ai été surprise par ma lecture. En fait, si je n’avais pas lu des avis très positif sur la toile, je ne me serais peut-être pas tournée vers celui-ci. Et j’aurais eu tort ! En effet, il est excellent et encore au dessus du précédent, c’est un vrai coup de cœur ! Une révélation pour moi !

Julia est pommée, perdue, c’est le cas de le dire, elle a perdu son père, sa grand-mère, son petit ami. Elle est seule avec sa souffrance, et elle ne sait pas comment la gérer. Elle est psychologue de métier, elle est habituée à faire face à la souffrance des autres, pas à la sienne.

Sur un coup de tête, elle quitte Paris, son travail, et elle répond à une petite annonce pour un remplacement dans une Maison de Retraite à Biarritz. Mais qu’est ce qui lui a pris, elle qui va mal, elle va se confronter à la souffrance des autres, des personnes en fin de vie.

En fait, tout ça, ça va être un vrai électrochoc pour Julia, elle va se retrouver face à une bande de joyeux lurons, des joyeux octogénaires. C’est souvent drôle, et tordant ! C’est aussi émouvant et beau. Il y a de l’entraide, évidement, des bons sentiments toujours, un vieux grognon aussi !

Je me suis vraiment laisser emporter par ce roman, je m’y suis laissée prendre. J’ai été touchée en plein cœur. Je ne suis pas prête de l’oublier. La plume de Virginie Grimaldi est légère mais toujours efficace et juste, c’est ce que j’apprécie dans ces livres. Elle a le don pour nous faite voir nos jours sombres du bon côté, rien n’est jamais perdu.

Je sais déjà, que je lirai son prochain roman dès sa sortie, elle a gagné une fan ! :p

A découvrir aux Editions Fayard depuis mai 2016.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi »

  1. J’ai lu fin Juillet le premier roman de Virginie Grimaldi et je l’ai adoré. C’est avec impatience que je me suis procuré Tu comprendras quand tu seras grande. Il fera partie de mes lectures de Septembre sans aucuns doutes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s