drame·Historique·Lectures 2016·Mes chroniques·Mes coup de coeurs·Mes coups de cœur ! <3

La carte postale de Leah Fleming

Le 4 août 2016

Synopsis:

Fin des années 1930. Dans un manoir écossais, Callie mène une vie privilégiée auprès de Phoebe, sa tante actrice. Sa rencontre avec le troublant Toby Lloyd Jones va tout bouleverser. Fascinée par ce séduisant homme d’affaires qui la couvre de bijoux, Callie l’épouse et le suit en Égypte. Mais sous le soleil du Caire couve un drame : elle vient de recroiser son amour d’enfance…
Quelques mois plus tard, c’est une Callie hagarde et enceinte qui rentre en Angleterre, alors que résonnent les premiers échos de la Seconde Guerre mondiale.

Début des années 2000, en Australie. Melissa Boyd se voit confier une mission par son père mourant : retrouver cette élégante Anglaise qui, soixante ans plus tôt, l’a confié à une famille de fermiers australiens, alors qu’il n’était qu’un petit garçon. Seul indice, une carte postale et ces mots : « Maman rentrera bientôt »…

couv20543363

Mon avis :

Comme je l’ai dit il y a quelques temps, je suis tombée sous le charme de l’écriture de Leah Fleming, et je vous présente donc son dernier roman, La carte Postale que j’ai adoré.

La vie de Callie va être bouleversée par les deux guerres mondiales. En effet, la première lui a pris son père, et lui a valu de grandir dans un terrible secret, la seconde changera à jamais sa vie. Mais je ne peux vous en dire plus.

A notre époque, Melissa se voit confier une mission par son père sur son lit de mort. Il sait que la famille aimante qui l’a aimé tendrement en Australie, n’est pas sa famille de naissance. Il n’a jamais entrepris de recherche, et le regrette amèrement. Il demande à Melissa de réaliser ce dernier souhait.

On comprend très vite que Melissa et son père son liés étroitement à Callie, mais comment et pourquoi, c’est ce que va nous faire découvrir Leah Fleming. Et elle va nous faire voyager à travers le temps, depuis la première guerre mondiale à notre époque, mais aussi en Ecosse, en Angleterre, en Belgique et en France, ou encore en Egypte ou en Australie.

C’est un roman que j’ai savouré, j’ai pris mon temps pour le lire, et je l’ai adoré. Le destin de Callie est tragique, difficile. Parfois, ces erreurs m’ont agacée. Elle faisait des reproches à sa mère, alors qu’elle reproduisait le même schéma qu’elle. Mais justement ce personnage non dénué de défauts, m’a énormément plu, comme si ça la rendait plus humaine à mes yeux, plus réelle.

L’écriture de Leah Fleming est encore une fois très agréable, c’est fluide. Elle s’attache à bien nous retranscrire l’ambiance de l’époque. Ses personnages ont une forte personnalité, souvent épris d’indépendance, de liberté, pour sortir des carcans de la haute société et de la bienséance. Ce sont des femmes attachantes.

En ce qui concerne Melissa, c’est une femme fragile, blessée par la vie. Si elle aimait son père malgré ses défauts, elle lui en veut énormément également. Elle est souvent tiraillée par ses sentiments, et à peur d’accorder sa confiance, en particulier à un homme.

En bref, ce roman est un beau coup de cœur. C’est le second roman de Leah Fleming que je lis, et qui me plait. Je pense que je ne vais pas tarder à lire son tout premier roman paru en France, L’enfant du Titanic.

La carte postale est à découvrir aux Editions Belfond depuis juin 2016.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « La carte postale de Leah Fleming »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s