Lectures 2016·Littérature contemporaine·Mes chroniques·romance

Les lettres de Rose de Clarisse Sabard

Le 20 mai 2016

Synopsis :

Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. De nos jours, à presque 30 ans, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. Mais sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange testament : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres lui apprenant ses origines. Elle découvre ainsi la vie de son arrière grand-mère Louise, de sa grand mère Rose et de sa mère Nadège, ainsi que les dérangeantes circonstances de sa naissance. Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait. Réveiller les secrets du passé lui permettra-t-elle d’avancer vers son avenir ?

couv7966455

Mon avis :

Voici un livre dont j’attendais la sortie avec impatience, puisqu’il faisait d’ailleurs parti des sorties littéraires du second trimestre 2016 que j’attendais de pied ferme. En plus il est sorti le jour de mon anniversaire, je l’ai d’ailleurs eu en cadeau.

Si j’en ai entendu énormément parler avant sa sortie, c’est tout d’abord parce qu’il a remporté le prix du livre romantique. De plus, Clarisse Sabard, son auteure, est une blogueuse que je suis régulièrement sur les réseaux sociaux et le net. J’ai donc suivi son parcours, par ce biais. Enfin, pour terminer, le synopsis du livre m’a de suite parlé. C’est l’un de mes genres préférés, une saga familiale s’étalant sur plusieurs dizaines d’années, un secret entachant cette famille. Je ne pouvais pas passer à côté de ça, et j’ai bien fait, je me suis régalée !!!

Lola vit avec ses parents à Paris, c’est une jeune femme dynamique, et proche de sa famille. Elle a été adoptée dès ses trois mois, ses parents adoptifs ne lui ont d’ailleurs jamais caché. Elle travaille dans le salon de thé de ses parents, mais elle aspire à d’autres choses, en particulier, elle rêve d’ouvrir une librairie. Elle est très proche de Tristan, son meilleur ami, homosexuel. (J’ai d’ailleurs adoré ce personnage, il est drôle, attachant, on ressent directement la complicité qui unit Tristan et Lola).

Un jour, elle reçoit un message sur son répondeur, il s’agit d’un notaire, qui lui annonce que sa grand-mère biologique l’a couché sur son testament. Rose est alors très perturbée, elle ne connait rien de cette famille, et n’a jamais tenté de faire des recherches. Pourtant, au fond d’elle, elle a toujours eu l’impression d’un grand vide.

En arrivant à Aubery, le village de sa famille biologique, elle rencontre Vincent son cousin qui n’est pas ravi de faire sa connaissance, c’est même tout le contraire. Lola apprend alors qu’elle hérite d’une grande maison dans le village, mais que pour connaitre le mystère de ses origines, Rose, sa grand-mère, lui a laissé un vrai puzzle à résoudre.

J’ai passé un excellent moment avec ce livre. J’ai d’abord apprécié les personnages, qui sont souvent attachants. J’ai ensuite aimé l’écriture de Clarisse Sabard, qui possède un vrai talent de conteuse. On remonte l’histoire de la famille de Lola, depuis l’histoire de son arrière-grand-mère avant la grande guerre. Nous traversons donc le vingtième siècle marqué par les différents événements, la première guerre mondiale, les années folles, la crise financière et le front populaire, puis la seconde guerre mondiale, les années 50 et 60… Clarisse Sabard y fait référence à la mode, à la musique, aux artistes et peintres, et bien évidement aux livres.

Les descriptions des ambiances, et des paysages, les ressentis des personnages tout y est.

Il y a peut-être quelques facilités, en particulier à la fin qui va peut-être également un petit peu trop vite, mais ça n’est que des détails. Pour ma part, j’en ai vraiment pas tenu compte.

En bref, Les lettres de Rose est un excellent roman, et je dirai même plus un excellent premier roman. Le prix remporté était amplement mérité, encore toutes mes félicitations Clarisse. Pour ma part, si un second roman suit, je ferai partie des futures lectrices.

Une jeune auteure à suivre !

A découvrir aux Editions Charleston depuis le 9 mai 2016.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les lettres de Rose de Clarisse Sabard »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s