Lectures 2016·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Les saisons du mensonge de Karine Lebert

Le 31 mars 2016

Synopsis :

Candice revient à Lyons-la-Forêt, son village natal de Normandie, bien décidée à changer de vie. Elle s’installe dans la maison de ses parents et devient guide pour l’office du tourisme local. Elle retrouve avec plaisir ses anciennes amies, tout comme son amant d’autrefois, David. Mais son passé d’archéologue la rattrape lorsqu’elle apprend l’existence de sépultures de nourrissons, mystérieusement enterrés loin du cimetière de la ville. En enquêtant pour découvrir le fin mot de l’histoire, Candice va lever le voile sur un pan douloureux de son passé..

 

Mon avis :

Candice a bien réussi dans la vie, de brillantes études en archéologie, un beau mariage, elle menait sa carrière tambour battant, souvent à l’étranger, pour ses recherches. Puis, c’est la dégringolade, un divorce plus tard, elle revient s’installer dans le village qui l’a vu grandir, en Normandie, à Lyons-la-forêt. Elle reprend la maison familiale après le décès de sa mère et accepte un emploi de guide à l’office du tourisme du village, emploi bien en dessous de ses compétenses.

Candice espère se bâtir une vie tranquille en se ressourçant sur les traces de son enfance, lieu rassurant. Elle désire renouer avec ses amies d’enfance. Mais quand on lui demande des questions sur ce retour inattendu, Candice reste évasive, assez fuyante dans ses réponses, que cache-t-elle ? Elle retrouve également David, son premier amour qui ne l’a jamais oublié.

Peu de personnes s’attardent sur ces questions, après tout c’est sa vie. Mais voilà qu’un évènement médiatique a lieu dans le village, attirant des hordes de journalistes. Pour Candice ce sera sa perte, peu à peu son secret, ou du moins une partie de son secret sera découvert. Elle perd la face, ne sait pas comment réagir…

J’ai beaucoup aimé ce roman, il s’agit vraiment d’une belle histoire dramatique. J’avais certes assez vite deviné une grosse partie du drame vécu par Candice, mais pas dans son intégralité. Ca ne m’a pas gêné plus que ça.

J’ai aimé l’histoire actuelle de Candice qui tente de se reconstruire, de se bâtir une nouvelle vie sur les ruines de l’ancienne. C’est un personnage attachant, gentil, qu’on sent d’une grande fragilité. C’est également une femme passionnée. L’écriture alterne également avec le passé de Candice, qui nous apprend peu à peu, par bribes et par flashs, des morceaux du drame vécu par cette dernière. Ces passages sont facilement reconnaissables puisqu’ils sont écrits en italiques. Il s’agit de pensées, et des cauchemars de Candice.

Le roman s’articule sur quatre saisons, depuis le retour de Candice à Lyons la Forêt en été, jusqu’au printemps suivant, ou le dénouement à lieu, retraçant ainsi le parcours de Candice pour retrouver une vie normale et la sérénité.

Les saisons du mensonge est une lecture que je vous recommande si vous aimez les drames et les secrets. A découvrir aux Editions Presses de la cité dans la collection Terres de France dès le 7 avril 2016 en librairie !

Je les remercie pour leur confiance, et je remercie également Karine Lebert pour la sympathique dédicace.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les saisons du mensonge de Karine Lebert »

  1. Un roman que je lirai avec grand plaisir dès que j’en aurai l’occasion! J’ai déjà lu les trois premiers de Karine (j’ai du retard!) et je les ai tous beaucoup aimés. Merci pour cet avis, bonne fin de journée!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s