Lectures 2016·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Retour à Belle Etoile de Gérard Glatt

Le 10 mars 2016

Synopsis :

En 1934, un mariage d’amour scelle l’union de Cécile Rochette, fille de propriétaires terriens prospères, et de Jules. En l’épousant, celui-ci hérite d’un vaste domaine agricole qui désormais portera son nom : le domaine Ferrandon. Tout sourit à Jules : sa famille s’agrandit avec la naissance d’une petite Marguerite, ses amis l’épaulent, le travail ne manque pas. Et lorsqu’il découvre sur ses terres, au lieu dit Belle Etoile, une vieille bâtisse abandonnée, Jules en fait alors un projet de vie : la rénover afin de la léguer plus tard au fils que lui donnera un jour Cécile. Car dans ce coin de nature exceptionnel, niché aux abords du Forez, le ciel est bleu, l’horizon infini, les jours pleins de promesses…
Cinq ans plus tard, la guerre éclate…
Un roman bouleversant sur la transmission, l’espérance et l’amour familial.

couv32038426

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier une nouvelle fois, les éditions Presses de la cité pour leur confiance, et en particulier La collection Terres de France.

C’est un réel plaisir, à chaque fois de découvrir de nouveaux romans de cette collection.

Ici, il s’agit d’une saga familiale qui commence juste avant la seconde guerre mondiale. Elle a pour paysage les monts du Forez et la vallée de la Dore, en Auvergne dans le Puy de Dome, Région que je connais bien pour y avoir passé mes vacances d’été chaque année en famille, durant mon enfance et mon adolescence. Le Livradois Forez a pour moi une signification particulière, et les lieux cités dans ce roman, comme Thiers, Ambert, Arlanc ou encore Pierre sur haute et bien d’autres encore ont ravivé des souvenirs heureux pour ma part. Mais ça c’est un bonheur tout personnel. ^^

Nous faisons donc la connaissance de Jules, un jeune homme qui vient de se marier avec Cécile. ll travaille donc avec son beau père, Fernand, dans le domaine familial. Fernand est parti de pas grand chose, et à force de volonté et de patience, il a bâti un beau domaine, l’un des plus grand de la région.

Il n’avait malheureusement pas prévu de partir rejoindre le bon dieu si vite, et il laisse le domaine à la charge de Jules, épaulée de sa femme et de sa belle mère Louise, une maîtresse femme. Il y a également Victor, l’employé (qui fait quasi parti de la famille) qui est là pour les épauler. Mais Victor n’est plus tout jeune. Jules décide de prendre un employé supplémentaire, et pour ça, il a la personne qu’il faut. Guilhaume, surnommé par tous le Guilh, avec qui il a fait son service militaire.

Le domaine devient très vite très prospère, Cécile met au monde une belle petite fille.Tout se petit monde a des rêves de grandeurs pour le domaine, pour la famille. Mais c’était sans compter sur la guerre qui arrive très vite.

Nous suivons donc cette famille jusqu’après la fin du conflit. Nous voyons comment la guerre a modifié la vie des familles françaises pendant et après cette période horrible. C’est un roman qui m’a énormément plu. J’ai toujours été sensible à cette période, si proche de nous, mes grands parents l’ayant vécu.

La période de la guerre n’épargne pas nos héros, trahisons et drames sont le lot quotidien des habitants restés sur place où partis se battre. Certains prennent le parti de Vichy, il faut donc se méfier de presque tout le monde, surtout quand on a beaucoup à perdre où à cacher. La résistance est de mise pour beaucoup.

Et après la guerre, comment se reconstruire face à ce qu’on a perdu, que ce soit les amis, les proches ou ses rêves. Voilà les thèmes abordés dans ce roman.

L’écriture de Gerard Glatt est agréable, mais un peu brute. L’écriture à la troisième personne est un peu descriptive, peut être un petit peu trop à mon goût, mais il ne s’agit que d’un avis personnel. Disons que j’ai mis un peu de temps à m’attacher aux personnages. Ce sera pour moi, le seul petit bémol.

En bref, Retour à belle étoile est une belle saga familiale dont les héros seront malmenés par les aléas de la vie et de l’histoire avec un grand H. Je vous la conseille.

A découvrir depuis le 28 janvier 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s