Lectures 2016·Mes chroniques

Théa pour l’éternité de Florence Hinckel

Le 18 janvier 2015

Synopsis :

Théa est secrètement amoureuse de Théo, son voisin et meilleur ami d’enfance, qui lui préfère la pom-pom girl du lycée. Théa vit seule avec sa mère, une ancienne présentatrice de télévision obnubilée par le souci de paraître jeune. Théa a l’impression que le temps passe trop vite et que les promesses de l’enfance sont déjà loin. Alors, quand le professeur Jones lui propose d’être le plus jeune cobaye d’un programme visant à stopper le vieillissement, Théa se dit que c’est une chance unique qui s’offre à elle. . .

couv75199250

Mon avis :

J’ai découvert la plume de Florence Hinckel, l’année dernière avec #Bleue, qui m’avait été chaudement recommandé par la libraire de la Mare aux diables à Dunkerque. J’avais beaucoup apprécié ma lecture. Puis en août 2015, Florence Hickel a fait parti de l’aventure U4, au côté de Vincent Villeminot, Carole Trébor et Yves Grévet. J’avais d’ailleurs eu la chance de recevoir, les exemplaires de Stéphane de Vincent Villeminot mais aussi de Yannis de Florence Hinckel. Et ce fut encore une fois une excellente découverte, à tel point que lors de l’une de mes sorties librairies, je n’ai pas pu résister et j’ai acheté le livre dont il est question ici, Théa pour l’éternité.

Malheureusement, je n’avais pas encore eu le temps de le sortir de ma PAL énorme. Il aura fallu une séance de dédicace à La mare aux diables et une rencontre avec Florence Hinckel pour que je saisisse l’occasion de le lire. Et j’ai bien fait, j’ai encore une fois beaucoup aimé.

IMG_0136

Tout d’abord, je tiens à souligner la beauté de l’objet livre, j’adore la couverture et l’illustration choisie, elle convient parfaitement à l’histoire de ce roman.

Nous suivons une héroïne qui a su me toucher : Théa. Elle vit dans une petite maison de banlieue depuis son jeune âge, seule avec sa mère, depuis que son père est partie vivre sur une île et qu’il s’est séparé de sa famille. Théa garde tout de même des contacts avec son père, sculpteur. La mère de Théa travaillait jusqu’à il y a peu, pour la télévision. Mais dans l’audiovisuel l’image est au centre de tout, et malgré ses nombreuses opérations de chirurgies esthétiques, l’empreinte du temps a fini par rattraper la mère de Théa qui se retrouve au chômage.

Depuis sa tendre enfance, Théa est très proche de Théo, son voisin. Elle en est même secrètement amoureuse. Mais les espoirs de la jeune fille bascule le jour où Théo sort avec Mia, la pompom girl du lycée. C’est dans ce contexte que la vie de Théa bascule. Elle pète littéralement les plombs, et fait une énorme crise de jalousie aux conséquences facheuses.

Quand le professeur Jones lui propose de bénéficier d’un traitement expérimental qui lui permettra d’être différente, en restant jeune, en gardant son corps ferme, bref en restant toute sa vie dans la fleur de l’âge, Théa accepte poussée par sa mère, en ne voyant que les côtés positifs de la chose.

J’ai beaucoup aimé ce roman qui mène une vraie réflexion, sur la course à l’éternelle jeunesse. On y voit le positif, mais aussi le négatif. Très vite Théa se sent forte, elle a l’impression d’avoir un super pouvoir parce qu’elle se sait différente. Mais la différence a également un prix et elle va l’apprendre à ses dépends. L’éthique tient également une grande place dans la réflexion posée intelligemment par Florence Hinckel.

En bref, j’ai vraiment apprécié ce roman qui pousse le lecteur à réfléchir et à se faire son propre avis. Théa pour l’éternité est un très bon roman d’anticipation à découvrir dès l’âge de treize ou quatorze ans.

Ce roman est disponible aux Editions Syros depuis 2012.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Théa pour l’éternité de Florence Hinckel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s