Lecture 2015·Mes chroniques

Phobos 1 de Victor Dixen

Le 07 janvier 2016

Synopsis du tome 1 :

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

couv46218864

433 pages

Mon avis :

J’ai tellement entendu parler de ce bouquin en bien que je ne pouvais pas faire autrement que de le lire. Encore fallait-il que je trouve le temps, mais ce livre a eu de la chance, c’est le premier a avoir bénéficié de mes nouvelles résolutions. Je l’ai donc lu début décembre, et je prends enfin le temps de vous le chroniquer un mois après sa lecture. Oups…

Dans ce roman, nous sommes dans un univers futuriste. Les Etats-unis avaient lancé un vaste programme de conquête spatiale vers la colonisation de Mars. Mais voilà, ils étaient également très endettés, et après les élections présidentielle, le nouveau dirigeant a décidé d’éponger le plus gros des dettes de l’Etat en vendant de grands fleurons Américains, dont la Nasa.

Cette dernière a donc été racheté par des investisseurs privés, qui décident d’utiliser les ressources à leur disposition pour en faire un programme de télé-réalité. Ils choisissent douze jeunes gens pour les envoyer sur mars et bâtir la nouvelle colonie. Après une année d’entrainement, nous sommes au jour J, le jour du lancement vers Mars pour un long voyage, et des séances de speed-dating pour permettre aux personnages d’apprendre à se connaitre et si possible de tomber amoureux.

J’ai adoré cette histoire à telle point que j’ai enchaîné directement avec le tome 2. Alors certes le départ est un peu longuet, mais on comprend très vite, que l’histoire est bien plus compliquée qu’il n’y parait, beaucoup moins superficielle également.

Je reconnais que le côté speed-dating ne m’a pas passionné, au contraire, ça va tellement vite qu’on a du mal à comprendre comment peuvent se créer les diverses affinités.

Mais par contre, il y a l’intrigue dans l’intrigue, le côté l’argent synonyme de pouvoir, les secrets et autres machinations. Tout ça m’a énormément plu, laissant présager, un second tome encore plus addictif ! Et je ne me suis pas trompée.

Ce premier tome m’a donc plus que convaincu. Il est disponible aux Editions Robert Lafont, collection R depuis Juin 2015.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Phobos 1 de Victor Dixen »

  1. J’étais curieuse de lire ton billet car j’ai vraiment détesté cette lecture. Rien ne m’a plu… Je n’ai pas aimé l’écriture (du tout) et encore moins les personnages. Ca ne m’a vraiment pas emballé…

    J'aime

  2. Je reste très intriguée par cette série… Impossible de savoir si je vais faire partie de ceux qui vont adorer ou comme Mya, de ceux qui ont détesté… Bien sûr, le côté futuriste me fait un peu peur mais je suis curieuse…

    J'aime

  3. Je suis fan de SF et honnêtement le synopsis attise beaucoup ma curiosité ! Je suis contente de voir qu’il t’a plu et je ne vais me dépêcher de le lire à mon tour maintenant, merci 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s