Lecture 2015·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses·Uncategorized

Et le ciel sera bleu de Tamara McKinley (Ellie Dean)

Le 19 novembre 2015

Synopsis :

Angleterre, 1939. La vie n’a pas été tendre pour la jeune Sally Turner, 16 ans, qui élève seule son frère de six ans, Ernie, atteint de polio. Leur mère, Florrie, les a abandonnés dès que la guerre a éclaté, et leur père a été appelé sous les drapeaux. Tous deux trouvent alors refuge à Cliffehaven, une bourgade située sur la côte sud de l’Angleterre. Ils y sont accueillis par Peggy Reilly, la propriétaire de la Pension du Bord de Mer et Jim, son mari quelque peu bourru. Sally trouve, auprès de la famille Reilly, un foyer d’adoption qui lui permettra de s’épanouir. Elle obtient un emploi dans une usine de confection d’uniformes, où ses talents de couturière se révèlent. Sally fait de plus la rencontre de John Hicks, un mystérieux pêcheur. Mais la guerre et l’arrivée de Florrie à Cliffehaven menacent ce fragile équilibre.

couv39446950

382 pages

Mon avis :

J’ai eu la surprise de recevoir il y a peu dans ma boîte aux lettres, le tout dernier roman de Tamara McKinley qui vient de paraître en France, aux Editions de L’Archipel.

A la base, ce roman avait été écrit sous le pseudo d’Ellie Dean. Il s’agit d’un premier tome, d’une saga qui en compte déjà de nombreux en VO.

Changement de décors, en effet, Tamara McKinley nous a habitués aux paysages sauvages de l’Australie. Ici, il n’en est rien. Nous sommes en Grande Bretagne, en 1939. Ce premier roman se déroule sur une grosse année, jusqu’à l’été 1940.

Au début du roman, une jeune fille de seize ans issue des quartiers de l’East End s’apprête à quitter la vie qu’elle a toujours connu. Elle va voyager en train avec son jeune frère atteint de polio. En effet, la Grande Bretagne vient de déclarer la guerre à l’Allemagne, et elle craint des bombardements massifs sur Londres. Le gouvernement décide donc la mise en place d’un programme d’éloignement des enfants vers la campagne.

Ernie, à cause de son handicap, ne peut voyager seul. Sally qui veille sur lui comme une mère, a du démissionner du poste de couturière à l’usine pour l’accompagner. Sa mère est absente comme à son habitude. Elle ne s’occupe pas de ses enfants, jamais. Le père des enfants est marin-pécheur, il n’est donc pas souvent à la maison.

Sally et Ernie vont être accueillie par Mme Peggy Reilly et sa famille. Elle possède une grande maison, « La pension du Bord de mer ». Si au début, Sally est méfiante, très vite, elle va trouver le bonheur au sein de cette famille. Malheureusement, la guerre va finir par les rattraper, ainsi que sa mère frivole et indigne.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. J’avoue qu’au départ, j’étais un peu septique, j’ai eu l’impression que tout était trop beau pour être vrai. Je trouvais l’histoire un peu trop fleur bleue, malgré la guerre. Mais elle paraissait tellement loin. Puis une fois le premier tiers du livre lu, je me suis prise au jeu, et j’ai dévoré ce roman quasiment d’une traite.

J’aime beaucoup les personnages. Ils sont attachants, on s’identifie facilement à eux. J’ai également su apprécier aussi l’ambiance chaleureuse de cette pension, malgré le contexte historique de plus en plus difficile.

Je n’ai qu’une hâte maintenant, lire la suite, mais je vais devoir patienter maintenant !

A découvrir aux Editions L’archipel que je remercie chaleureusement pour leur confiance.

En librairie depuis le 12 novembre 2015.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Et le ciel sera bleu de Tamara McKinley (Ellie Dean) »

  1. J’aime beaucoup Tamara McKinley mais là je suis encore plus tentée vu le contexte de l’histoire ! Je vais juste devoir attendre qu’il sorte en poche…ou bien le père Noël me donnera un coup de pouce ^^.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s