Lecture 2015·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

La passe-miroir, tome 2 : Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos

Le 09 novembre 2015

Synopsis :

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

couv49338046

527 pages

Mon avis :

Il y a deux ans, j’ai découvert un univers fabuleux qui m’avait complètement conquise, celui de La Passe-miroir. Voici enfin mon avis sur la suite qui vient de sortir le 29 octobre dernier, aux Editions Gallimard Jeunesse : Les Disparus du Clairdelune.

Nous reprenons l’histoire exactement où nous l’avions laissé, et j’avoue que pour le coup, j’ai eu un petit passage à vide dans le début de l’histoire. En effet, deux ans c’est long, surtout pour une telle saga, et j’ai mis un petit peu de temps à me souvenir de l’histoire et de l’univers dépeint avec brios par Christelle Dabos. On y retrouve Ophélie et Thorn mais aussi Farouk, l’esprit de famille du Pôle, un personnage qui devient central dans ce second tome.

Nous sommes toujours au Pôle. L’univers est toujours aussi riche et l’intrigue aussi bien ficelée malgré sa complexité. L’écriture de l’auteure s’est bien affirmée. On en apprend encore sur ce monde fabuleux, et Christelle Dabos arrive encore à surprendre le lecteur.

J’adore aussi les personnages tellement attachants avec leurs faiblesses. Ophélie est toujours aussi maladroite mais ici elle va devoir gagné en confiance. Thorn, lui, est toujours aussi taciturne, aussi fermé, on a du mal à lire en lui, mais j’avoue que c’est mon personnage préféré, il me fait craquer. Archibald, lui, est toujours aussi charmant (trop, peut-être !)

J’avais adoré le premier, j’ai été emporté par le second !

Maintenant, il va falloir patienter pour la suite, mais tout se mérite, et si elle est aussi bonne que les deux tomes précédents, je serai attendre, en même temps, ce n’est pas comme si j’avais le choix.

A découvrir aux Editions Gallimard Jeunesse que je remercie chaleureusement.

Publicités

2 réflexions au sujet de « La passe-miroir, tome 2 : Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s