Lecture 2015·Mes chroniques

Des bleus au cœur de Louisa Reid

Le 4 septembre 2015

Synopsis :

À l’enterrement de sa sœur jumelle Hephzibah, Rebecca est seule face à tous ces yeux braqués sur elle. Les filles du lycée, le petit ami d’Hephzi, les profs, les voisins et ses parents. Que s’est-il passé ? Pourquoi est-elle morte si brutalement ? De quoi ? Rebecca est la seule à savoir. À savoir qu’Hephzibah avait un petit ami, à savoir qu’elle faisait le mur pour le voir, à savoir surtout ce qu’il se passait quand elle rentrait de ses escapades. Car le terrible secret que Rebecca est seule à porter désormais n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur de la maison. Ce qui lui fait si peur, si honte et si mal, c’est ce qui se passait une fois la porte fermée, ce qui a tué sa sœur jumelle : les parents.

couv15590510

– 324 pages –

Les premières lignes :

Aujourd’hui, ils m’ont obligée à aller à l’enterrement de ma sœur. J’ai fini par céder, je n’avais pas tellement le choix. La robe noire qu’Hephzibah avait portée l’année dernière, aux funérailles de Mamie, retombait lourdement sur mes os. Je l’ai portée comme on porte une armure. Elle a toujours été la plus grande. La première-née, la plus forte, la plus jolie, la plus aimée des jumelles. J’avais marché dans son ombre pendant seize ans et j’avais appris à aimer cette douce obscurité ; c’était une cachette sûre.

Mon avis :

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre, et toujours en bien, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de le lire. J’ai donc profité de la fin de l’été pour le découvrir, et j’en suis ravie.

Hephzibah et Rebecca étaient deux sœurs jumelles. Des fausses jumelles, Hephzibah était jolie, tout ce que Rebecca n’était pas, cette dernière souffrant d’un syndrome, lui déformant le visage. On ne pouvait pas dire que l’une était le reflet de l’autre, et pourtant, elles étaient très proche à leur manière.

Hephzibah et Rebecca ont vécu l’horreur, les mauvais traitements, l’isolement. Et elles ont fait face à leur destin, elles ont tenté d’échapper à cette vie, ce monde terrible. Mais comment faire ? Hephzibah a touché du doigt le bonheur, avant que ce terrible destin ne la rattrape, et lui coûte la vie, laissant Rebecca, seule, à subir l’inimaginable, l’impensable. Mais la perte d’Hephzibah n’aura pas été vaine, elle offre un sursaut d’énergie à Rebecca qui décide de se battre pour échapper à cette vie.

J’ai tout aimé dans ce roman, les personnages tout d’abord, ce duo de sœur, terriblement touchant, et émouvant. On a envie de les aider à combattre l’horreur qu’est leur vie. Puis l’écriture de Louisa Reid, une écriture aiguisée et émouvante qui retranscrit parfaitement les sentiments des personnages. Le chapitrage s’articule à chaque fois autour des deux sœurs, entre « Avant » où Hephzibah est la narratrice et « Après » où c’est Rebecca qui nous raconte son histoire.

Des bleus au cœur est un roman sombre et noir qui nous décrit les horreurs parfois commises par des individus qu’on a dû mal à qualifier d’êtres humains, c’est une histoire terrible, mais aussi un message d’espoir pour toutes les victimes de maltraitances. Un roman magistral qui vous emporte dès les premières lignes, tant le destin de ses deux sœurs est bouleversant.

A découvrir aux Editions Plon depuis 2012, disponible aussi au format numérique.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Des bleus au cœur de Louisa Reid »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s