Lecture 2015·Mes chroniques

U4 : Yannis de Florence Hinckel

Le 20 août 2015

Synopsis :

Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite sœur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout – peut-être qu’il devient fou? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger…

Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s’accrocher à son dernier espoir: un rendez-vous fixé à Paris…

couv37241437

 – 401 pages –

Les premières lignes :

Il glisse sur l’eau.

Le monde est en train de finir. Des flammes dansent et lèchent le ciel derrière moi. Et je ne peux détacher mon regard de cette chose, là qui flotte.

Mon avis :

U4 est présenté et surtout annoncé comme le phénomène de la Rentrée Littéraire 2015, de part son originalité. Comme je vous en ai parlé lors de ma chronique précédente sur le tome écrit par Vincent Villeminot, concernant le personnage de Stéphane, cette saga comporte quatre tomes qui sortiront tous en même temps le 27 août 2015. Mais sa particularité réside dans le fait que chaque tome traite de l’histoire d’un personnage, et qu’il est écrit par un auteur différent, si vous voulez en savoir un peu plus, je vous laisse relire ma chronique précédente, histoire de ne pas me répéter.

Yannis est un jeune homme vivant à Marseille. Il survit seul depuis quelques jours, ses parents et sa soeur ayant succombé au virus U4 comme presque l’ensemble de l’humanité. Seuls les adolescents de 13 à 18 ans ont survécu. Mais voilà, quand Yannis se décide enfin à sortir de chez lui poussé par la faim, il s’aperçoit que dehors c’est la jungle. Des groupes d’adolescents se sont regroupés en gang. L’extérieur est donc très dangereux.

Yannis décide de prendre la route pour Paris, pour se rendre au rendez-vous fixé par Kronos, le maître d’un jeu vidéo qui se dit capable de remonter le temps. Yannis passera par Lyon, où il rencontrera Stéphane, le personnage que j’ai découvert dans ma première lecture.

Ce tome est aussi bon que le premier. C’est addictif, et c’est surtout une lecture intense. Yannis est celui qui a la plus grande route à parcourir pour rejoindre Paris. Pour son road-trip, il est accompagné de Happy son chien. La première centaine de pages est une vraie découverte. Puis très vite, on retrouve l’histoire que j’avais pu lire dans le tome de Stéphane, mais du point de vue cette fois de Yannis qui est un personnage sensible et très attachant.

Le fait de savoir à l’avance ce qui allait se passer une fois Yannis arrivé à Lyon ne m’a pas dérangé. En fait, les deux tomes se complètent admirablement bien. L’ensemble s’emboîte parfaitement.

J’avais découvert il y a peu l’écriture de Florence Hinckel avec Bleue, et j’avais adoré, ici je reste également sur un avis très positif. Elle a une plume directe et franche qui rend le récit intense. Je vais suivre de près ses prochaines parutions, et surtout, je vais m’intéresser de près à ses précédents livres.

Maintenant, j’ai hâte de lire le tome consacré à Koridwen puisqu’elle partira de Bretagne (une région que j’adore) pour rejoindre Paris. Je lirai également sans aucun doute le tome consacré à Jules également. Mais pour cela, il va falloir patienter jusqu’au 27 août, date de la sortie officielle en librairie de cette saga publiée chez Nathan et Syros !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s