Lecture 2015·Mes chroniques

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban de JK Rowling

Le 17 aout 2015

Synopsis :

Sirius Black le dangereux criminel qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, de dressage des hyppogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d’émotion. Frissons et humour garantis !

couv46307453

– 360 pages –

Les premières lignes :

A bien des égards, Harry Potter était un garçon des plus singuliers. Tout d’abord, il détestait les vacances d’été, c’était la période de l’année la plus déplaisante à ses yeux. Ensuite, il tenait absolument à faire ses devoirs de vacances, mais il était obligé de les faire en secret, au beau milieu de la nuit. Enfin, il faut également signaler que Harry Potter était un sorcier.

 

Mon avis :

Je ne vais pas encore une fois le répéter… quoi que… si… Harry Potter est sans conteste ma saga préférée. Comme je vous l’ai indiqué, je participe au challenge Relisons Harry Potter, et, ce mois-ci, j’en suis donc arrivée au tome 3 : Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban.

Le tome commence comme à chaque fois, durant les vacances d’été, période tant redoutée par Harry, puisqu’il doit séjourner chez son oncle et sa tante qui lui font vivre un véritable enfer, sous prétexte qu’il est un sorcier.

Ce premier tome démarre sur les chapeaux de roues, puisque Harry, malgré tout son bon vouloir, n’arrive pas à contenir sa colère et gonfle littéralement sa grande tante, par magie. Dans la panique, il s’enfuit de chez lui. Harry a peur d’être renvoyé de Poudlard pour usage interdit de la magie. Après un voyage en Magicobus, il arrive à Londres, où Cornelius Fudge, le ministre de la magie, lui-même, l’accueille chaleureusement. Harry comprend qu’on lui cache quelque chose, et que ça à voir avec Sirius Black, un dangereux criminel échappé de la prison d’Azkaban.

On retrouve ici, les ingrédients qui avaient fait le succès des deux tomes précédents, à savoir des héros attachants, un monde imaginaire très riche que ce soit au niveau des lieux, mais aussi de l’ambiance du livre. JK Rowling a créé un univers entier, que ce soit au niveau des créatures qui peuplent le monde magique, mais aussi au niveau des noms des sorts ou des friandises, le moindre petit détail a été réfléchi et c’est simplement génial !

Ici, ce que j’ai apprécié, c’est qu’on en apprend un peu plus sur la mort des parents d’Harry, mais j’ai aussi aimé la noirceur de ce tome, même si ça n’est qu’un début comparé aux trois derniers opus de cette saga. Les détraqueurs rencontrés ici pour la première fois sont des créatures horribles.

Je ne vais pas en dire plus, j’ai adoré cette relecture, et j’ai hâte de relire le mois prochain Harry Potter et la coupe de feu, l’un de mes préférés de cette saga.

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban est disponible aux Editions Galimard en Grand Format, mais aussi au format Poche, chez Folio.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban de JK Rowling »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s