Lecture 2015·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven

Le 14 août 2015

Synopsis :

Theodore Finch veut en finir avec la vie.
Violet Markey est dévastée par la mort de sa soeur.
Ils se sont rencontrés sur les toits du lycée, au bord du vide, et c’est ainsi que leur histoire a commencé.
Ce n’est qu’ensemble qu’ils arrivent à être eux-même…
Mais tandis que le monde de Violet s’épanouit, celui de Finch ne fait que rétrécir. La magie de leurs jours parfaits pourra-t-elle les sauver ?

couv55487851

– 377 pages –

Les premières lignes :

Est-ce un bon jour pour mourir ?

Voilà ce que je me demande le matin quand je me lève. Et pendant ma troisième heure de cours, alors que je m’efforce de garder les yeux ouverts malgré M. Schroeder qui radote. Le soir au dîner, en passant les petits pois. La nuit, dans mon lit, lorsque je n’arrive pas à éteindre mon cerveau qui tourne à vide.

Mon avis :

Quand j’ai reçu les épreuves non corrigées de ce bouquin, j’ai été très contente, je ne sais pas pourquoi, j’ai eu comme une intuition, je savais qu’il allait me plaire, et je ne me suis pas trompée.

Il s’agit de l’histoire tourmentée de deux adolescents. Il y a tout d’abord Théodore Finch, un garçon perturbé, qui n’a que peu d’amis, d’ailleurs au lycée, on l’appelle « Finch le taré ». Il faut dire qu’il est assez spécial. Il change régulièrement de personnalité, un peu comme ça l’arrange, et c’est assez perturbant pour les autres, et je dois dire pour moi aussi, ça m’a un petit peu dérangé, même si j’ai bien compris la complexité de ce personnage. En fait, Théodore zappe parfois des journées entières dans sa vie, comme s’il était dans un profond sommeil, ces phases sont pour lui les moments où il se sent bien, au contraire des moments où il est conscient, où il n’aspire alors qu’à retrouver des moments d’apaisements.

Il y a ensuite Violette, une jeune fille bien sous tout rapport, qui jusqu’à l’année précédente était populaire, elle faisait également partie des pom pom girls. Mais un accident de voiture, l’année précédente, ayant provoqué la mort de sa sœur l’a complètement dévasté. Elle m’a vraiment émue.

Rien n’aurait du les rapprocher, mais ils se rencontrent en haut d’une tour, Finch réfléchissant à la meilleure façon de mourir, et Violette s’apprêtant à sauter.

Ce sera le début d’une belle histoire, très émouvante. J’ai aimé l’écriture de l’auteure et la façon dont elle traite le sujet de la mort. Alors bien évidement on se doute du tragique de ce livre, dès les premières lignes nous devinons que la fin sera triste. Mais l’ensemble reste beau, poétique voir mélancolique, et même parfois drôle. Théodore et Violette ont réussi à trouver leurs jours parfaits.

La fin a su me toucher, même si je m’y attendais, forcement. C’est peut-être la seule chose qui m’a un petit peu déçue dans cette lecture, le fait que je n’ai pas été surprise, ça et le fait qu’il m’a fallu plus de la moitié du livre pour m’attacher réellement à Théodore.

Ça reste une très bonne lecture qui traite admirablement bien d’un sujet difficile, le mal-être durant l’adolescence. Ce roman a connu énormément de succès en VO, et les droits ont déjà été achetés pour une adaptation cinématographique.

A découvrir à la rentrée !!!

Je remercie chaleureusement Les Editions Gallimard jeunesse pour leur confiance.
Ce roman sera disponible dès le 17 septembre 2015 en librairie.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s