Lecture 2015·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Fairy Oak : Le secret des jumelles de Elisabetta Gnone

Le 13 Juillet 2015

Synopsis :

À Fairy Oak, depuis plus de mille ans, quand sonne minuit, de minuscules fées lumineuses racontent des histoires de petits enfants à des sorcières attentives. Insolite, n’est-ce pas ?! Chacun sait en effet que les fées et les sorcières ne s’entendent pas très bien et que ces dernières n’aiment pas du tout les enfants. Mais nous sommes dans la Vallée de Verte-Plaine, dans le village de Fairy Oak, et ici, les choses ne se passent pas comme ailleurs…

couv29902584

Les premières lignes :

Lorsque j’arrivai à Fairy Oak, les petites étaient sur le point de naître. J’avais fait un trèèès long voyage et traversé nombre de royaumes magiques pour parvenir au village du Chêne Enchanté. Mes ailes étaient épuisées, mais elles n’avaient pour autant cesser de frémir : l’émotion les en empêchait. C’était compréhensible, c’était ma première expérience de travail.

Mon avis :

Elisabetta Gnone est célèbre notamment pour la création de la série jeunesse W.I.T.C.H. Elle est journaliste chez Disney, et en 2004, elle commence à se consacrer à l’écriture de Fairy Oak, que j’ai la chance de découvrir en avant première avant sa sortie en France à la rentrée.

Tout d’abord parlons de l’objet livre, lui-même. Il est magnifique, avec une belle couverture superbement illustrée, et des grands rabats de chaque côté pouvant servir de marque-pages. Le livre est aussi illustré, avec de jolies dessins, mais aussi deux encarts de plusieurs pages sur papier glacé avec des représentations couleurs. Les éditions Kennes que je découvre avec ce roman ont fait un superbe travail.

Ce roman nous emmène dans un monde fantastique et enchanté peuplé de gens normaux comme vous et moi, mais aussi de sorcières et autres fées. C’est un univers parfaitement adapté aux plus jeunes vers huit ou dix ans, par conséquent, l’écriture est simple et parfaitement compréhensible aux enfants. Les intrigues sont également très facile à comprendre, peut-être trop, et je pense que certains adultes n’y trouverons pas leur compte.

Ce premier roman, nous présente les différents protagonistes de la saga et également le monde dans lequel ils évoluent. Car à Fairy Oak, comme dans tout monde qu’il soit enchanteur ou non, il y a des règles à respecter. Nous faisons donc la connaissance de Filé, une jeune fée qui a pour mission de surveiller les jumelles qui viennent de naître, Vanilla et Pervinca. Est-ce qu’elles développeront des pouvoirs magiques ou non ?

Petit détail, Filé est un surnom, parce que si vous avez envie vous pouvez l’appeler par son nom complet mais je vous souhaite bon courage : Silebonheureestlàleféelivreusedebonheurletrouvera ! Je vous avez prévenu !

J’ai aimé les idées d’Elisabetta Gnone, comme le mélange de magiques et non magiques, mais surtout le fait que les jumelles sorcières soient très différentes un peu comme les deux côtés d’une pièce, ça laisse présager des aventures intéressantes pour les prochains tomes. Il m’a juste manqué un peu plus de péripéties et rebondissements, ce premier tome étant très accès sur la mise en place de l’intrigue et la présentation de ce monde fantastique.

 J’ai passé un bon moment en compagnie de Filé, et les jumelles, et je pense que même si j’ai trouvé cette histoire très, (trop ?) enfantine, je lirai la suite, car j’ai envie de découvrir ce qui arrivera à Vanilla et Pervinca.

Je remecie Babelio et Les Editions Kennes pour leur confiance.

Le premier tome de Fairy Oak sortira début septembre 2015 en librairie.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Fairy Oak : Le secret des jumelles de Elisabetta Gnone »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s