Lecture 2015·Mes chroniques

L’été du cyclone de Beatriz Williams

Le 12 juillet 2015

Synopsis :

Étudiante en 1931, Lily accompagne son amie Budgie à un match de football, où elle fait la connaissance de Nick. Fous amoureux, les deux jeunes gens décident de se marier… Sept ans plus tard, en vacances dans le Rhodes Island, Lily retrouve Budgie, accompagnée de son jeune époux… Nick ! Douloureuses et pleines de questions, les retrouvailles sont bientôt bouleversées par l’arrivée menaçante d’un ouragan…

couv18767965

– 368 pages –

Les premières lignes :

Cent quatre-vingt cinq kilomètres de route tortueuses s’étendent entre les grilles de l’université de Smith Collège et le stade de football de Dartmouth, et Budgie conduit comme elle fait tout le reste : à toute vitesse. 

Mon avis :

C’est un roman que j’ai découvert chez ma copine Ingrid, et qui a eu la gentillesse de me le prêter. Merci à toi Copine !

Lily est tout le contraire de son amie Budgie. Elle est assez réservée, elle est discrète et très raisonnable, tout ce que Budgie n’est pas. Un jour, cette dernière emmène Lily à un match de football, car son petit ami y joue. Lily posera alors ses yeux sur Nick Greenwald et ce sera le coup de foudre immédiat entre les deux jeunes gens.

Mais il y a un gros bémol, Nick est d’origine Juive et au début des années 30, ce qui commence à se passer en Europe, n’est pas totalement inconnue aux USA. La famille de Lily fait partie de la haute société, et elle a le soucis des convenances. Lily réussira-t-elle à faire acceptée Nick par sa famille ?

Puis alternativement, nous passons en 1938. Lily est célibataire et elle a une petite sœur de six ans, prénommée KIKI. Lilly est en vacances à Seaview avec sa famille, et elle a la mauvaise surprise d’apprendre que Budgie qui est aujourd’hui mariée à Nick, a l’intention de venir à Seaview également avec ce dernier. Lily veut tout faire pour les éviter.

Que s’est-il passé entre 1931 et 1938 ? Pour le savoir, il faudra lire presque l’intégralité du roman. Et j’ai adoré cette façon de faire, et cette alternance entre les deux époques. On découvre alors toute l’histoire qui se déroule peu à peu sous nos yeux.

J’ai adoré ce roman, c’est tout ce que j’aime, une belle saga familiale dans les années trente. C’est une belle romance tourmentée, avec des personnages attachants. J’ai adoré Kiki, la jeune sœur de Lily, je crois que c’est même mon personnage préféré qui à la douceur et l’insouciance de l’enfance. J’avais deviné le mystère qui entoure sa naissance, bien avant qu’enfin Lily ouvre les yeux sur la trahison de ses proches.

L’écriture de Beatriz Williams est très agréable, c’est fluide et efficace. Elle a le don pour retranscrire les sentiments de ces personnages.

Un roman bouleversant et émouvant qu’il ne faut pas rater cet été, c’est une très belle romance à dévorer à la plage ou dans un transat au soleil.

A découvrir aux Editions Belfond depuis le 4 juin 2015.

Publicités

5 réflexions au sujet de « L’été du cyclone de Beatriz Williams »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s