Lecture 2015·Mes chroniques

Mauvais genre de Chloé Cruchaudet & Fabrice Virgili & Danièle Voldman

Le 29 mai 2015

Synopsis :

Paul et Louise s’aiment, Paul et Louise se marient, mais la Première Guerre mondiale éclate et les sépare. Paul, qui veut à tout prix échapper à l’enfer des tranchées, devient déserteur et retrouve Louise à Paris. Il est sain et sauf, mais condamné à rester caché dans une chambre d’hôtel. Pour mettre fin à sa clandestinité, Paul imagine alors une solution : changer d’identité. Désormais il se fera appeler… Suzanne. Entre confusion des genres et traumatismes de guerre, le couple va alors connaître un destin hors norme.

couv3431989

– 160 pages –

Mon avis :

La première fois que j’ai entendu parlé de ce roman graphique c’est chez C’éra Una Volta, son avis m’avait vraiment interpellée. Puis ensuite, l’avis d’Ingrid a enfoncé le clou. J’ai vraiment eu envie de le découvrir. Une visite à la médiathèque plus tard, où j’ai eu la chance de tomber dessus par hasard, et j’ai pu moi aussi le dévorer et me faire mon propre avis.

Tout d’abord, j’aimerais souligner le travail minutieux au niveau des graphismes. Dans cet album, il y a très peu de couleurs, mais c’est en parfaite adéquation avec la noirceur de l’histoire qui retrace le destin tragique d’un couple malmené par son époque.

IMG_0020

IMG_0021 IMG_0022

Et puis il y a l’histoire dramatique qui bascule dans le sordide. Au départ, nous rencontrons un jeune couple très amoureux, Paul & Louise. Mais nous sommes à la veille de la première guerre mondiale, et Paul est mobilisé pour se rendre sur les champs de batailles. C’est alors l’horreur des tranchées, la peur, le cauchemars, et la lâcheté. Il est alors porté comme déserteur. Il se cache, il se terre et il en devient presque fou et il retrouve Louise.

Louise a une idée. Elle le déguise en femme, elle lui apprend les gestes de la féminité, elle lui trouve au travail. Au début réticent, il finit par se prendre au jeu, jusqu’à ne plus savoir qui il est, et se perdre complètement. C’est alors la décente aux enfers, pour le couple. Jalousie, alcool, violence.

A force de vouloir vivre, de vouloir fuir les horreurs de cette guerre qui les a détruit, ce couple va finir par se déchirer, par sombrer dans la déchéance, lui surtout. Mais Louise ne peut luter contre ses sentiments, et elle finit par le suivre jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus.

Ce roman graphique est adapté d’une histoire vraie. C’est une vraie claque, un choc. Il ne peut laisser indifférent quoi qu’on en pense !

Personnellement, je suis très contente de l’avoir lu.

Il est disponible depuis 2013 aux Editions Delcourt.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Mauvais genre de Chloé Cruchaudet & Fabrice Virgili & Danièle Voldman »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s