lectures 2013·Mes chroniques

La guerre des Lulus de Régis Hautière

Le 29/05/2015 (Mise à jour tome 2)

Synopsis : (Tome 1)

Août 1914. L’offensive de l’année allemande au nord-est de la France jette des milliers de villageois sur les routes. Dans le désordre ambiant, quatre enfants, Lucien, Lucas, Luigi et Ludwig, sont oubliés lors de l’évacuation de leur orphelinat. Bientôt, ils se retrouvent isolés derrière la ligne de front. Livrés à eux-mêmes en territoire ennemi, ils s’organisent pour survivre…

_ly2BB3tmp

Mon avis :

La guerre des Lulus, la maison des enfants trouvés, est la seconde Bande dessinée, que je lis, cette semaine.

Ici nous suivons, les Lulus, surnommés ainsi à cause de leurs prénoms, à savoir Lucien, Lucas, Luigi & Ludwig. Ils vivent dans le Nord Est de la France, dans un orphelinat, en 1914.
Durant l’été, l’armée française fait évacuer ce dernier, ainsi que tous les villages alentours. Les Lulus sont oubliés dans la précipitation, en effet, comme à leur habitude, ils ont fait le mur, et sont partis dans les bois qui entourent l’orphelinat, pour construire et améliorer leur cabane.

Quand ils rentrent le soir, de leur escapade clandestine, ils trouvent l’orphelinat vide, ils patientent, quand soudain, c’est l’apocalypse. L’armée Allemande bombarde les alentours. Le lendemain, ils doivent se faire une raison, les Lulus sont seuls et abandonnés, il n’y a plus aucun adulte, et l’armée Allemande est toute proche.

Cette Bande Dessinée m’a énormément plu, les personnages, sont très agréables, et je me suis attachée à cette bande de gamins dépenaillés. L’histoire est bien construite, et même si comme dans à chaque fois, dans ce type de lecture, la fin arrive bien trop vite, j’ai réussi à me plonger dans le scénario. Les illustrations sont colorées, détaillées et parfaitement lisibles. La couverture est très sympathique et je dois dire que c’est elle qui m’a tapée dans l’œil en premier.

Ce premier tome va de l’été 1914 à la fin décembre 1914. Nous voyons comment les Lulus vont s’organiser pour survivre, échapper aux allemands, trouver de la nourriture, s’abriter. Ils vont également malgré tout, faire deux rencontres, je ne vous en dis pas plus.

Synopsis : (Tome 2)

Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig : quatre des pensionnaires de l’orphelinat de l’abbaye de Valencourt en Picardie, et que tout le monde, par commodité, surnomme les Lulus. Leur univers a volé en éclats au cours de l’été 1914. Totalement isolés à l’arrière des lignes allemandes lors du déclenchement de la guerre, ces quatre inséparables bientôt rejoints par une autre réfugiée, Luce, 13 ans, ont dû en urgence apprendre à survivre dans un environnement soudain devenu très hostile. Réfugiés dans une cabane en forêt, les Lulus doivent en outre gérer l’inconnue que représente l’unique adulte de leur petit groupe : Hans, un soldat allemand devenu leur prisonnier. Contre toute attente, celui-ci s’avère un compagnon conciliant, trop heureux d’échapper au conflit et à ses combats sanglants. Une sorte de paisible bonheur sylvestre finit même par prévaloir au fil des mois, tandis que la guerre s’enracine dans l’année 1915. Mais combien de temps une telle parenthèse peut-elle se perpétuer, alors que l’horreur rôde si près d’eux, en lisière de leur petit monde miraculeusement préservé ?

couv23884006

J’avais lu le premier tome il y a deux ans. Lors de ma visite à la médiathèque je suis tombée sur la suite, alors je me suis précipitée. J’ai autant aimé que le premier opus. Les illustrations sont toujours aussi belle, et j’adore l’histoire de ces gamins qui doivent apprendre à se débrouiller dans la nature. Cette année 1915 est vécue comme un ensemble de petits bonheurs mis bout à bout, amitié, entre-aide, et même une petite fête d’anniversaire. Une vraie petite bulle de réjouissance cachée de l’horreur toute proche.

Mais la guerre n’est jamais très loin, et elle finira par rattraper les Lulus.

IMG_0018 IMG_0019

Je suis impatiente de découvrir la suite de leurs aventures, d’autant que comme souvent dans les BD, la fin de cet album, nous laisse avec de nombreuses interrogations.

Vous pouvez retrouver La guerre des Lulus aux Editions Casterman.

Publicités

Une réflexion au sujet de « La guerre des Lulus de Régis Hautière »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s