Lecture 2015·Mes chroniques

Bleue de Florence Hinckel

Le 18 mai 2015

Synopsis :

Depuis la création de la Cellule d’Éradication de la Douleur Émotionnelle, la souffrance psychologique n’a plus cours. Il suffit de se faire oblitérer, et on ressort comme neuf ; seul un point bleu à l’intérieur du poignet garde la trace de cette douleur effacée. L’intervention est obligatoire pour les mineurs. Les adultes, eux, ont le choix. Le jour où sa petite amie Astrid se fait renverser par une voiture, le jeune Silas est aussitôt emmené par les agents en combinaison jaune. Le lendemain, lorsque ses parents viennent le chercher, le garçon se sent bien. Tout n’est-il pas pour le mieux dans le meilleur des mondes ?

couv35792374

– 257 pages –

Les premières lignes :

-T’es de quel signe, toi Silas ?

Cette manie qu’a Marion de demander son signe à tout le monde… Benjamin, son petit ami qui se trouve être aussi mon grand pote, esquisse un sourire. Astrid répond à ma place…

Mon avis :

C’est lors d’une visite à La Mare aux Diables, ma librairie dunkerquoise préférée, que j’ai acheté ce roman d’anticipation. C’est la libraire elle-même qui me l’a conseillée, et parce que je lui fais absolument confiance et qu’en plus c’est un one shot, j’ai cédé à la tentation.

Silas est un jeune homme ordinaire, il a ses amis, sa famille et surtout sa copine Astrid dont il est très amoureux. Très rapidement au début du roman, Astrid est renversée par un camion et décède sur le coup, Silas est alors profondément choqué est emmené au CEDE, un centre hospitalier où l’on efface toute forme de souffrance, mais Silas ne veut pas, il a peur d’oublier Astrid.

Ce roman est coupé en trois parties, dans la première nous découvrons cette histoire du point de vue de Silas, et dans l’autre c’est Astrid qui est la narratrice, enfin dans la dernière partie nous retrouvons Silas. C’est un roman jeunesse qui se lit très vite, et que j’ai pris plaisir à dévorer.

Dans ce livre, nous sommes dans un monde où la souffrance est bannie. Pour votre bien, au moindre symptôme de souffrance qu’elle soit physique ou psychologique, on vous emmène pour effacer cette douleur, que vous soyez d’accord ou pas. Au premier abord, on peut penser que ça peut être un monde merveilleux, mais l’auteure arrive à démontrer que la vie n’est pas faite que de bonheur, et que la tristesse ou les malheurs font eux aussi partie intégrante de la vie de chacun.

En bref, ce roman est une lecture que je vous recommande d’une part parce qu’il se lit très vite, et surtout parce qu’il traite d’un sujet intéressant et qu’il amène une certaine réflexion.

Vous pouvez retrouver ici les avis de mes copines blogueuses : Lizouzou et Lea(chronique de Penny).

Ce roman est disponible depuis le 29 janvier 2015 aux Editions Syros (Soon).

Publicités

6 réflexions au sujet de « Bleue de Florence Hinckel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s