Lecture 2015·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Les notes de la mousson de Fanny Saintenoy

Le 16 avril 2015

Synopsis :

Kanou, un petit prince choyé par tous, grandit dans la douceur et les couleurs de Pondichéry, mais quand sa mère, Galta, remonte le fil de son passé, elle découvre les vestiges d’un secret de famille qui va menacer le monde idyllique de son fils. Seule Angèle, à Paris, connaît l’histoire douloureuse qui les lie tous les trois, une vérité sombre qui changera leurs destinées. Après le succès de Juste Avant(prix de la Plume d’argent), Fanny Saintenoy explore les liens qui unissent des personnages en quête d’identité à travers plusieurs générations.

couv62013078

– 120 pages –

Les premières lignes :

Devant la maison, deux vaches sont allongées face à face, pattes repliées le long du trottoir. L’une a l’air songeur, l’autre, de profil, a un œil fermé et la gueule entrouverte…

Mon avis :

Je découvre la très belle écriture envoûtante de Fanny Saintenoy avec son dernier livre, Les notes de la mousson.

Il s’agit de l’histoire de Galta, une jeune femme mélancolique qui vit avec son mari et leur fils Kanou. Au début du roman, tout commence par un prologue, qui met en scène un jeune couple très amoureux, le jour de leur mariage. Il se prépare pour la noce, ils sont heureux, mais quand ils arrivent sur le lieu du mariage, il n’y a personne, aucun invité. Pour la réception le soir, il n’y a que deux amis de présent. Nous comprenons alors, que dans ce pays de tradition, ce couple se marie contre l’avis de tous, et certainement hors caste.

Mais qui est Galta par rapport à ce couple ?

Galta est marié à un homme qu’elle a cru aimer mais qui n’est pas souvent à la maison, il s’agit d’un violoniste de renom, qui voyage tout le temps. Elle est alors très mélancolique, on la sent malheureuse. Kanou, son fils, a une dizaine d’années, et il est en âge de comprendre lui aussi que sa mère n’est pas heureuse, il se pose de nombreuses questions auxquelles les adultes ne lui répondent pas.

Et ensuite il y a Angèle qui vit à Paris, bien loin de l’Inde et de Pondichery, qui est-elle ? Quel est son lien avec Galta ?

Dans ce court roman, Fanny Saintenoy tisse habilement la toile de l’histoire douloureuse de tous ces personnages attachants, sur fond d’une Inde mystérieuse et envoûtante mais aussi très traditionnelle.

J’ai adoré, mais si je devais émettre un bémol ce serait que c’est bien trop court, ce sera le seul reproche.

Un roman touchant et passionnant que je vous conseille vivement.

Je remercie Babelio et les éditions Versilio pour leur confiance.

Ce roman est disponible en librairie depuis le 9 avril 2015.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les notes de la mousson de Fanny Saintenoy »

  1. (Aaaaah ton blog est devenu très compliqué à lire de mon iphone et de la tablette, y’a tous les menus d’abord maintenant 😦 ) enfin bref, ça a l’air d’être très chouette comme lecture! Moi qui aime les secrets de famille 🙂

    J'aime

  2. J’ai aussi bcp aimé.
    Le fait qu’il soit court est un choux délibéré de l’auteure qui préfère laisser le lecteur user de son imagination. Vu comme ça, ça taille prend toit son sens.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s