Lecture 2015·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Aide-moi si tu peux de Jérôme Attal

Le 02 mars 2015

Synopsis :

Stéphane Caglia n’est pas un flic comme les autres. Toujours prêt à dégainer un bon mot comme certains usent de leur revolver, il s’échappe de la violence urbaine qui est son quotidien en se réfugiant dans les années 80 (souvenirs d’un jeu télé, d’une super série ou d’un clip génial de Michael Jackson…). Les eighties, seule période de sa vie où il s’est senti protégé et heureux. Traqué par un tueur à la solde d’une mystérieuse secte, il va devoir enquêter sur la disparition d’une jeune fille liée à une série d’abominables meurtres. Tamara, 17 ans, postait sur Youtube des reprises des chansons des Beatles. Là est peut-être la clé de l’énigme… Épaulé par une jeune inspectrice anglaise qui déteste les années 80, Stéphane Caglia réussira-t-il à résoudre son enquête avec pour seules références Corynne Charby, Valérie Kaprisky ou le capitaine Albator ? C’est le début d’une aventure terriblement divertissante. Jérôme Attal signe ici un roman poétique à la limite du polar où les traits d’humour rivalisent avec les coups de feu. On retrouve son goût pour les fausses pistes narratives, les aphorismes sur l’amour, et le moral à toute épreuve de personnages plongés dans des situations aussi loufoques que réalistes.

couv63513248

– 270 pages –

Les premières lignes :

Au-départ, quand j’ai su que j’entrais dans la profession, je me voyais déjà intervenir contre tout ce qui me ruine le moral : l’abruti d’automobiliste que sur une autoroute se croit malin en vous doublant par la droite, le cycliste qui jaillit sur un trottoir en contresens ou ne respecte pas les deux tricolores, le piéton qui crache par terre comme si la voie publique méritait qu’on la provoque en duel ou la bande de bipèdes de sexe masculin qui ne peut pas s’empêcher de faire une réflexion graveleuse au passage d’une jolie femme.

Mon avis :

Jérôme Attal est un écrivain, parolier, scénariste, auteur-compositeur-interprète et chanteur français. Il est le petit-fils du peintre belge Jacques Collas. Il vit à Paris. De mon côté, je le découvre avec Aide-moi si tu peux, un polar complètement décalé, que j’ai vraiment beaucoup aimé.

Stéphane Caglia a été bercé par l’ambiance des années 80, les meilleures années d’après lui. Il est flic, et il a été en immersion pendant plusieurs années dans une « secte », Le souterrains stellaire, et il a ainsi contribué à faire tomber cette organisation.

De retour à Paris, il est directement plongé dans une affaire de meurtre qui se révélera bien vite plus compliqué que prévu, puisque sur le lieu du crime, les forces de police découvriront rapidement un lien avec la disparition d’une jeune fille de dix-sept ans, Tamara. Elle était musicienne et postait des vidéos de reprises des Beetles sur Youtube.

Mais Stéphane Caglia va se faire rattraper par sa précédente enquête, dans l’affaire du Souterrains Stellaire, et il va être poursuivi par des tueurs de l’ancienne organisation tombée par sa faute. Il a de plus sur les bras, une nouvelle coéquipière, une anglaise dont il ne sait trop que faire.

Ce polar légèrement déjanté est ponctué de différentes anecdotes des années 80. Tout y passe, que ce soit, le cinéma, la mode, la musique, les jouets, émission de TV, Séries télévisées…. C’est très agréable et distrayant pour quelqu’un qui a grandi à cette époque, ce qui est mon cas.

Une fois à l’intérieur du véhicule, je branchai la climatisation, et pour éviter la crise de panique, comme d’autres psalmodient un mantra ou pratiquent quelques exercices élémentaires de yoga, je me récitais tous les participants à l’émission « Champs-Elysées » du 7 avril 1984, avec au programme et par ordre d’apparition : Jean-jacques Goldman, Bananarama, Jacqueline Maillan, Alain Souchon, Isabelle Aubrey….

téléchargement téléchargement (1)

Souvenirs….. ^^

Donkey Kong avec son joli boîtier orangé…

Donkey_kong_game_and_watch_closed

L’écriture de Jérôme Attal est dynamique, et donne un ensemble très agréable à lire. Les différentes anecdotes sur les « 80’s » donnent un côté attractif à ce polar original et décalé. L’auteur bouscule complètement le genre tout en gardant les codes importants d’une bonne intrigue policière.

Malgré tout, il y a quelques petits bémols. Les puristes du genre pourraient ne pas y trouver leur compte, en effet, parfois c’est un peu trop « gros », trop caricatural. Certains lecteurs pourraient également s’agacer des réflexions trop présentes sur les années 80, en particulier s’ils ne sont pas « sensible » à cette époque.

De mon côté, j’ai choisi de le prendre comme un polar dit « humoristique », et je n’ai pas été déçue. J’ai souri souvent, et j’ai également apprécié l’enquête sur la disparition de Tamara. Et puis, les 80’s c’est toute mon enfance, j’ai grandi à cette époque, et je ne pouvais qu’être sensible à tous ces souvenirs évoqués dans Aide-moi si tu peux.

« Retour en enfance »…

Je remercie chaleureusement Les Editions Robert Laffont pour leur confiance.

Ce roman sera disponible dès le 5 mars 2015 chez votre libraire.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Aide-moi si tu peux de Jérôme Attal »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s