Lecture 2015·Mes chroniques·Mes coups de cœur ! <3·Partenariats & Services Presses

La dernière à mourir de Tess Gerritsen

Le 18 février 2015

Synopsis :

Pour la deuxième fois de sa courte vie, Teddy a survécu à un massacre. A celui de sa famille, deux ans plus tôt ; et maintenant à celui de ses parents adoptifs. Profondément traumatisé, l’adolescent n’a nulle part où aller, jusqu’à ce que la police de Boston confie l’affaire à Jane Rizzoli, déterminée à le protéger. Teddy est alors placé dans un pensionnat avec d’autres enfants victimes de faits similaires. Bientôt, Jane découvre que ce qui semblait être une coïncidence est en réalité le fruit du calcul implacable d’un tueur qui sait très bien ce qu’il fait…

couv12530405

– 346 pages –

Les premières lignes :

On l’appelait Icare. Ce n’était pas son vrai nom, bien sûr. Grandir dans une ferme m’a appris qu’on ne doit jamais donner le nom à un animal destiné à l’abattage. On l’appelle Cochon n°1, ou Cochon n°2, et l’on évite de le regarder dans les yeux, de crainte d’y déceler l’ébauche d’une conscience de soi, d’une personnalité ou d’une quelconque affection à votre égard. Quand une bête vous fait confiance, il faut beaucoup plus de détermination pour lui trancher la gorge.

Mon avis :

Tess Gerritsen est une américaine auteure de best-sellers. Elle se sert de son expérience de médecin pour faire frissonner les lecteurs. Ses romans mettent en scène le Dr Maura Isles et son amie l’inspecteur Jane Rizzoli, qui sont devenus depuis les héroïnes de la série télévisée policière, « Rizzoli & Isles ».

Personnellement, je ne connaissais Tess Gerritsen que de nom, et les personnages de ses livres par la série policière télévisée, que j’avoue n’avoir jamais regardée. Quand les Editions Presses de la Cité m’ont proposé de découvrir son dernier roman, j’ai donc « sauté » sur l’occasion, et j’ai bien fait !

Franchement, le fait de ne pas avoir lu les autres tomes ne m’a pas perturbée, même si par moment, l’auteur nous expose par petites touches des événements antérieurs qui sont intervenus dans la vie personnelle des protagonistes, on comprend assez rapidement de quoi il s’agit, et en fait, ça n’a fait qu’attiser mon envie de découvrir les autres tomes de cette « saga » policière. Je pense que je vais reprendre tranquillement ma lecture depuis le tout premier tome, j’ai donc du boulot !

Mais venons-en au plus important !

Avec La dernière à mourir, nous plongeons dans l’histoire compliquée et surtout horrible de trois adolescents que rien ne relie, à part leur triste vécu !!! Teddy, Claire et Will sont des survivants, et cela deux fois !

Ils ont perdu leur famille à peu près en même temps, et pas accidentellement, il s’agit à chaque fois d’un massacre. Ils ont alors été placé dans une famille d’accueil, et alors qu’il commençait à revivre à peu près normalement malgré le traumatisme et les cauchemars, quelqu’un s’en est alors pris à eux une nouvelle fois et à leur nouvelle famille. Ces trois enfants sont alors placés au même endroit, (hasard étrange ou manipulation) dans une mystérieuse école complètement en retrait de toute autre civilisation, Eversong.

D’un côté, nous allons suivre l’enquête de Jane Rizzoli sur le massacre de la famille de Teddy, elle ne croit pas un seul instant, en la version de son supérieur, un simple cambriolage qui aurait mal tourné. Mais dans ce monde machiste, elle va devoir se battre pour défendre ses positions, cela ne sera pas simple, mais Jane est têtue et obstinée !

Nous suivrons également Maura Isles, médecin légiste, depuis Eversong. Elle était en visite pour voir Julian un adolescent auquel elle s’est attachée il y a deux ans, mais ceci est l’histoire d’un autre roman pourtant on devine le lien fort qui unit aujourd’hui Maura et Julian.

Maura sera donc présente pour l’arrivée de Teddy à Eversong, et c’est elle qui va découvrir le lien étrange sur le vécu des trois adolescents. Mais à part cette similitude dans leur expérience tragique, rien ne permet de relier leur vie. Ils vivaient tous dans des lieux différents, leurs parents travaillaient dans des milieux divers, ils ne se connaissaient pas. Mais tout s’accélère quand des événements étranges puis dramatiques arrivent à Eversong.

Moi qui suit plutôt fan de romans policiers, noirs ou thrillers, je suis parfois assez difficile à satisfaire. Ce que j’ai apprécié ici c’est que l’auteure nous mène par le bout du nez ! Vraiment, on se sent parfois un peu perdu, on croit comprendre, puis non, alors nous sommes pris dans un tourbillon de questions, qui ? Quoi ? Comment ? Pourquoi ?

Il faudra attendre les soixante dernières pages pour commencer à comprendre, mais vraiment la presque toute fin, pour que tout s’éclaire vraiment, et j’ai adoré ça !!! Vraiment, quelle fin, c’est grâce à elle que je classe ce roman dans la catégorie de mes coups de cœur, rien que ça !

L’écriture de Tess Gerritsen est fluide et agréable, l’enquête est bien construite. Vraiment, je n’ai aucun point négatif à vous formuler pour ce roman.

Si vous ne connaissez pas l’auteure, je ne peux que vous conseiller de la découvrir, moi je suis pressée de découvrir ces autres romans, que je vais m’empresser de ranger directement dans ma wish-list !

La dernière à mourir est un polar comme je les aime à l’intrigue bien menée et à la fin époustouflante et explosive.

Je remercie chaleureusement Les Editions Presses de la Cité pour leur confiance.

Ce roman est disponible depuis le 12 février 2015 chez votre libraire.

Publicités

9 réflexions au sujet de « La dernière à mourir de Tess Gerritsen »

  1. Je connais principalement ce duo à travers la série policière que je suis depuis un an ou deux (je n’sais plus ^^). J’aime bien la paire que ces deux femmes forment et les autres membres de l’équipe sont aussi bien sympa. J’ai le sentiment que les livres doivent être encore meilleures au niveau des enquêtes et de l’intrigue. En tout cas, tu me donnes très envie de découvrir la série en livres! Merci Clé

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s