Lecture 2015·Mes chroniques·Mes coups de cœur ! <3·Partenariats & Services Presses

Nos faces cachées d’Amy Harmon

Le 27 janvier 2015

Synopsis :

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

couv65921890

– 437 pages –

Les premières lignes :

Les grecs croyaient qu’après la mort – toutes les âmes, bonnes ou mauvaises, se rendaient dans le royaume souterrain, gouverné par Hadès, et u demeuraient pour l’éternité, lit Bailey à haute voix.

Mon avis :

Attention Coup de cœur ! Vous êtes prévenus !

Qui n’a pas entendu parlé de ce roman ? Personne je crois ! C’est un roman phénomène comme il y en a quelques uns tous les ans. Parfois, je suis méfiante quand je vois l’engouement de la blogosphère pour un bouquin, car il m’est déjà arrivée d’être vraiment déçue et de me dire tout ce boucan pour ça !

Quand j’ai vu les premières pubs pour le roman, je me suis demandée de quoi ça parlait, en effet le beau mec en couverture peut prêter à confusion, et d’ailleurs certaines librairies ont rangé le roman avec les livres érotiques, je peux vous dire qu’il y a vraiment erreur !!!

Ce roman retrace l’histoire de plusieurs jeunes d’une petite ville des Etats-Unis. Au départ, nous sommes en Septembre 2001, en Pennsylvanie. Mais l’histoire va s’étaler jusqu’en 2006, et par un système de flash-back, dans les années 90.

Septembre 2001, le 11 septembre, les élèves sont en cours d’histoire, leur professeur arrive rapidement sans dire bonjour dans la classe, il allume rapidement le téléviseur de la classe, et là c’est la stupéfaction et l’horreur. Les tours du Word Trade Center s’effondrent sous leurs yeux. L’un des élève, Ambrose Young est sous le choc, sa mère est repartie vivre à New York depuis le divorce de ses parents. Elle travaille dans l’une des deux tours. Elle survivra, mais ce jour marquera à jamais Ambrose qui décide de s’engager dans l’armée après sa terminale, il entraînera avec lui ses amis. Il reviendra brisé tant moralement que physiquement.

Fern est une jeune fille au physique ingrat, mais à l’esprit aiguisé et au cœur sur la main, mais ce n’est pas ça qui va la rendre visible aux yeux des garçons, et encore moins à ceux d’Ambrose dont elle est éperdument amoureuse depuis des années. Fern est une rêveuse et une sentimentale, elle rêve d’une belle et grande histoire d’amour comme dans les romances qu’elle dévore depuis ses douze ans.

Bailey est le cousin de Fern. Ils ont le même age, mais ils sont bien plus que ça. Ils sont comme frères et sœurs. Bailey est atteint de la myopathie de Duchenne, il est donc dans un fauteuil roulant et il ne peut lever ses bras. La plupart des personnes atteinte de cette maladie n’atteigne pas l’âge de 21 ans, mais Bailey défie toutes les statistiques, et il a bon espoir d’aller bien plus loin. Il a un mental exemplaire et une vision sur son existence tout à fait limpide, il sait qu’il va mourir plus tôt que les autres mais ça ne lui fait pas peur. Il a un humour très particulier, et décapant.

Voilà pour les personnages principaux, il y en a bien d’autres, mais je ne vais pas tous vous les présenter. Je les ai tous appréciés, sauf un, mais je ne vous dirai pas lequel, car je ne veux pas trop vous en révéler.L’histoire principale reste celle d’Ambrose et de Fern, mais il y a aussi d’autres sujets abordés dans le roman.

L’écriture est fluide, le livre se lit tout seul, on est happée par l’histoire dès les premières pages.

Mais ce que j’ai aimé par dessus-tout dans ce roman, c’est toute la palette de sentiments que j’ai ressenti en le lisant. Je suis passée du rire à la tristesse, de la joie à la compassion, de la tendresse à la colère. Pour moi, lire c’est voyager mais c’est surtout ressentir des choses, et ils sont assez rare les livres à m’avoir fait éprouver des sentiments aussi forts.

En bref, une histoire très riche avec un côté dramatique indéniable, mais aussi un véritable hymne à la vie ! A lire d’urgence !

Je remercie chaleureusement Les Editions Robert Laffont pour leur confiance.

Ce roman est disponible depuis le 22 janvier 2015 aux Editions Robert Laffont dans la collection R.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Nos faces cachées d’Amy Harmon »

  1. Dis donc, je suis surprise ! Je m’attendais à une romance toute simple comme il y en a déjà des tonnes mais ça m’a l’air d’être bien plus que ça ! Je vais certainement tenter ma chance ! Je sais que je peux te faire confiance, quand tu as un coup de cœur pour un roman, je suis souvent du même avis ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s