Lectures 2014·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Sans Prévenir de Matthew Crow

Le 28 décembre 2014

Synopsis :

A quinze ans, Francis Wootton est passionné de vieux films, de musique rock et de lectures romantiques. Mais avant tout, il ne se prend pas au sérieux. Pas plus que les excentricités de sa mère et la désinvolture de son adulte de frère.
Lorsqu’on lui diagnostique une leucémie, ses priorités changent. Il y a l’horreur d’être retardé d’une année au lycée, la menace d’une calvitie imminente, la nécessite de retrouver sa plus belle chemise au cas ou une pop star lui rendrait visite pour une photo…
Mais il n’imaginait pas rencontrer Ambre, son caractère de chien son humour féroce, sa vulnérabilité désarmante et irrésistible.

ob69

– 307 pages –

Les premières lignes :

Mon premier souvenir c’est la mort de Kurt Kobain. J’avais quatre ans. Chris en avait treize. Pendant trois jours, on a rien entendu d’autre à la maison que smells like Teen Spirit et mon frère qui sanglotait dans sa chambre.

Mon avis :

Je suis ravie d’avoir reçu ce livre en avant-première dans ma boite aux lettres, je remercie d’ailleurs chaleureusement Les Editions Gallimard Jeunesse et « On lit plus fort » pour leur confiance.

Ce livre est un roman jeunesse, il s’agit d’une romance dramatique, une histoire d’amour adolescente plus précisément. La quatrième de couverture le compare à Nos étoiles contraires, je pense de mon côté que c’est une erreur. Premièrement Nos étoiles contraires a rencontré un succès fulgurant, tant au cinéma que du point de vue littéraire. Deuxièmement, l’histoire est très différente, l’écriture également. Je pense que c’est dommage de faire une telle comparaison, car même si le thème de base est le même, je pense que les personnes ayant vraiment adorées Nos étoiles contraires ne trouveront pas leur compte dans ce bouquin qui est pourtant bourré de qualité. Personnellement, j’ai beaucoup aimé, vraiment !

Francis Wootton est un adolescent à part, il n’a pas beaucoup d’ami, mais ne s’en porte pas plus mal. Il a un coté un peu geek, et décalé, il manque également d’assurance. Il vit avec sa mère. Son père a quitté le domicile conjugal depuis plusieurs années, ses visites sont de plus en plus rares. Son frère Chris est très présent dans sa vie. C’est une famille assez soudée. Depuis quelques temps Francis se plaint de violentes migraines, sa mère l’emmène chez l’ophtalmologue mais de ce côté tout va très bien. Puis il commence à se sentir de plus en plus mal, à perdre du poids, et à saigner du nez. Le diagnostique tombe il a une leucémie. Personne ne sait comment s’y prendre avec Francis, on lui dit qu’on sera là en cas de besoin, qu’il ne doit pas hésiter à demander quoi que ce soit. Mais personne ne met le doigt ou ça fait mal, tout le monde tourne autour du pot, jusqu’à ce que Francis craque juste avant son entrée à l’hôpital.

Nous allons suivre avec lui sa vie la-bas, les premiers jours très longs, malgré la présence de deux autres adolescents dans le service. Mais comme souvent, il n’est pas à sa place avec eux. Puis Ambre arrivera, elle est malade également bien évidement. Mais Ambre est un personnage à part également, elle va éclairer la vie de Francis d’un jour nouveau. Ambre est direct, franche, elle dit toujours ce qu’elle pense, quitte à choquer. La mère d’Ambre m’a fait rire, elle est vraiment originale.

Ce qui fait la grande force de ce bouquin c’est ses personnages, ils sont vraiment géniaux, parfois complètement à côté de la plaque, parfois un peu loufoques, mais je les ai tous aimés.

L’histoire d’amour entre Ambre et Francis sera à leur image, différente et spéciale, mais très forte.

Alors, oui c’est différent de Nos étoiles contraires, mais ne passez pas à côté de ce bouquin, pour moi c’est un presque coup de cœur, c’est un roman frais, doux, parfois drôle et bien évidemment bouleversant. Un roman qui prouve que même dans les moments difficiles, on peut trouver parfois des petites touches de bonheur. J’ai bien évidement versé ma petite larme.

Ce roman sortira le 15 janvier 2015 dans toutes les bonnes librairies !

Voici l’avis d’Aveline qui est encore plus enthousiaste que moi : Ici !

Publicités

7 réflexions au sujet de « Sans Prévenir de Matthew Crow »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s