Lectures 2014·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses·rentrée littéraire 2014

La séparation de Dinah Jefferies

Le 21 octobre 2014

Synopsis :

En Malaisie, la guerre civile fait rage en 1955. Chez les Cartwright, une famille de colons, le départ pour l’Angleterre est imminent : il est devenu trop dangereux de rester. Mais, du haut de ses onze ans, Emma ne comprend pas les raisons qui poussent son père à hâter les préparatifs sans même attendre le retour de sa mère, Lydia. Elle se heurte à un mur de silence et doit bientôt embarquer sur un bateau pour l’Europe avec lui et sa jeune sœur.
Après un séjour passé au chevet d’une amie souffrante, Lydia rentre chez elle pour trouver sa maison vide. Aucun signe de son mari, Alec, ou de leurs filles, ni même des serviteurs. Désespérée, elle se lance dans un périlleux voyage à travers la Malaisie pour retrouver ses enfants, sans se douter que des milliers de kilomètres les séparent.

couv72802453

Les premières lignes :

L’homme bichonna la patte du lion à l’aide d’une éponge préalablement trempée dans un seau d’eau, puis il retira un couteau d’une gaine en cuir accrochée à sa ceinture. Il releva les yeux vers une foule attentive, avant de baisser la tête et d’aiguiser les griffes de l’animal.

Mon avis :

Dinah Jefferies a grandi en Malaisie avant de partir pour l’Angleterre, puis l’Italie et l’Espagne. Frappée par un drame familial en 1985, elle change de vie et se consacre à l’écriture. La Séparation est son premier roman. (Sources Les Presses de la Cité)

Lydia avait tout pour être heureuse, un homme et deux filles qu’elle adore. Mais voilà, après une absence d’un mois, quand elle rentre au domicile familial, elle découvre une maison vide. Elle ne comprend pas, et se sent perdue. Elle apprend par un collègue de son mari, que ce dernier est parti à Ipoh pour son travail, une ville assez éloignée. Elle n’a pas le choix, elle va devoir se rendre seule la-bas, un parcours dangereux à travers la jungle. Mais ce que Lydia ne sait pas, c’est qu’Alec, Fleur et Emma (ses filles) sont très loin, à des milliers de kilomètres, en Angleterre. Pourquoi Alec a-t-il fait ça ? Que cache-t-il ?

Lydia va alors pendant plusieurs années tenter de retrouver ses enfants, elle va même les croire morts, un enfer pour toute mère qui se respecte.

En plus du parcours de Lydia, nous allons suivre Emma, sa fille aînée. Elle a du caractère, et elle était très proche de sa mère. Elle va très mal vivre son absence. Elle ne va pas comprendre pourquoi son père lui cache tout un tas de choses. Et elle n’aura de cesse de comprendre, et de rechercher sa mère. Emma va vivre des choses difficiles, mais elle a un tempérament de feu, elle n’abandonnera jamais.

Le seul bémol est peut-être le rythme assez lent du roman, en particulier au départ. Il y a énormément de descriptions, ce qui peut donner un sentiment assez lourd à l’ensemble. Mais, on sent que Dinah Jefferies connait très bien la Malaisie, les paysages et modes de vie y sont très bien décrits, et j’ai aimé l’ambiance globale du livre. L’histoire est touchante, pleine d’émotions diverses, selon les passages ou chapitres. Ce qui arrive à Emma m’a bien évidement révolté. Son père quant à lui, je l’ai détesté, il est en colère, et cette colère, sans s’en rendre compte, il l’a reporte sur Emma, sa fille qui était tellement proche de Lydia, sans voir qu’elle souffre.

En bref, avec La séparation, Dinah Jefferies m’a fait voyagé à travers un pays que je ne connaissais absolument pas. Mais surtout, elle m’a transporté dans une histoire qu’aucune mère ne voudrait avoir à vivre. La séparation c’est le courage de deux femmes qui vont tout faire pour se retrouver. Je vous le conseille.

Mention spéciale pour la couverture que je trouve juste sublime.

Je remercie les Editions Presses de la Cité pour leur confiance.

Ce roman est disponible depuis le 9 octobre 2014 chez votre libraire.

Cette lecture entre dans le challenge 1% de la Rentrée Littéraire 2014.

challengerl2014

19/24

Publicités

Une réflexion au sujet de « La séparation de Dinah Jefferies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s