Lectures 2014·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses·séries - sagas - feuilletons...

Aux délices des anges, tome 1 de Cathy Cassidy

Le 29 septembre 2014

Synopsis :

Anya quitte son pays natal, la Pologne, avec sa petite soeur et sa mère. Elle va rejoindre son père en Angleterre. Mais à l’arrivée, le choc est grand. Loin des rêves qu’elle s’était fait, son quotidien s’avère des plus rudes : son appartement est un taudis, son collège lui fait l’effet d’un zoo plein d’animaux hostiles et survoltés, sa famille manque d’argent… Il y a bien Dan, ce garçon dont la mère tient le salon de thé « Bienvenue au Paradis » qui s’intéresse à elle. Mais il a tout du bad boy. Alors que le monde s’écroule autour d’elle, Anya va découvrir que la douceur se cache parfois là où on ne l’attend pas.

couv29439702

Les premières lignes :

Nos dernières affaires ont été empaquetées. Maman court dans tout l’appartement, un plumeau à la main, pour s’assurer qu’il soit parfait avant l’arrivée des prochains locataires. Kazia, assise sur sa valise, serre contre elle le vieux lapin tricoté par Grand-mère en retenant ses larmes.

Mon avis :

Ceux ou celles qui me suivent régulièrement savent que j’ai adoré la première saga de Cathy Cassidy traduit en français : Les filles au chocolat. Alors je peux vous dire que lorsque j’ai trouvé le premier tome d’Aux délices des anges dans ma boîte aux lettres, j’ai sauté de joie.

Il n’aura pas fallu longtemps, pour que je le dévore comme une gourmandise sucrée. Et oui, ce roman est tout simplement délicieux, acidulé et gourmand, tout en étant léger, drôle et touchant.

Au début du roman, nous faisons la connaissance d’Anya, une adolescente, qui va quitter sa Pologne natale avec sa jeune soeur et sa mère, pour rejoindre son père à Liverpool. Ce dernier y vit depuis trois ans, et il est aujourd’hui temps, pour sa famille de le rejoindre. Si sa petite sœur est désespérée, Anya, quant à elle, est plus confiante. Elle imagine, Liverpool, plus vert, plus charmant que Cracovie. Elle rêve d’habiter un charmant petit cottage. Malheureusement, elle va vite déchanter. Elle va vivre avec sa famille, dans un petit appartement miteux au-dessus d’un fish & chips. Elle va s’apercevoir que le climat anglais n’a rien à envier à celui de Cracovie, s’il y fait moins froid, il y fait surtout plus humide… Et elle va aussi découvrir que son anglais est plus qu’approximatif, et qu’à Liverpool, les habitants ont un sacré accent.

Même la cathédrale est affreuse. On dirait un cornet de glace renversé sur le trottoir, ou un vaisseau spatial échoué en plein ville. On est à des millions d’années des élégants clochers de Cracovie.

Quand elle arrive au collège, elle devient la bête curieuse. Elle se sent épiée. Et sa timidité prend alors le dessus. Elle décide de ne pas parler, de faire comme si elle ne comprend pas. Sa petite sœur au contraire s’intègre très bien et se fait rapidement des amis.

J’ouvre la bouche pour répondre, mais aucun mot n’en sort. Le professeur frappe sur son bureau pour réclamer le silence. Je me laisse tomber sur une chaise du premier rang, tremblante, les yeux pleins de larmes.

Heureusement après des débuts difficiles, Anya finira par faire la connaissance de Frankie, une jeune britannique assez solitaire, et de Kurt, un garçon au côté un peu geek/défenseur de la nature. Comme dans Les filles au chocolat, il y a aussi le garçon qui fera battre le cœur d’Anya, Dan, un garçon un peu rebelle ; mais il y aura aussi la peste de service, Lilly.

J’ai tout simplement adoré ! J’avais un peu peur que ça ressemble un peu trop à la précédente série. Bon j’avoue qu’il s’agit du même concept, mais l’histoire est complètement renouvelée et ça fonctionne réellement. J’ai adoré les personnages, l’histoire, l’écriture. Alors bien évidement, il s’agit d’une histoire très jeunesse, mais ça ne me dérange absolument, pas, c’est léger et plein de fraîcheur. Et comme souvent, il y a un thème assez fort caché derrière tout cela, ici, il s’agit de l’intégration des immigrés dans un nouveau pays, de l’acceptation de la différence. On y découvre quelques éléments de la culture polonaise, c’est vraiment très agréable.

En bref, vous aurez compris : J’ai Adoré ! Si vous avez aimé Les filles au chocolat, vous aimerez Aux délices des anges, j’en suis certaine !

Je remercie chaleureusement Les Editions Nathan pour leur confiance.

Ce roman sera disponible dès le 6 novembre 2014 chez votre libraire.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Aux délices des anges, tome 1 de Cathy Cassidy »

  1. En voyant cette nouvelle série j’ai eu peur de l’overdose des filles au chocolat ^^ Mais ton avis me donne envie de la commencer. Je vais essayer en VO car je pense pas que ce soit bien compliqué si c’est le style d’écriture 😀
    Merci pour ce +1 dans ma WL ! ^^

    J'aime

  2. Ca ne fait que 2 mois que j’ai commencé la série « Les filles au chocolat » et il ne me reste que « Coeur Cookie » à lire, mais j’ai déjà acheté le premier tome de « aux délices des anges ». J’ai vraiment hâte de le lire!!

    J'aime

  3. Il ne m’a pas fallut plut d’un moi pour lire toute la série les filles en chocolats mais celui que j’attend avec le plus d’impatience c’est miss pain d’épice car l’héroïne me ressemble et c’est se qui me plait même si je ne suis pas rousse je me reconnais en elle petite fille ronde et rejeter de ses camarades ER craintives a l’approche de la rentrer et qui en 5ème commence a s’adapter. Cœur melon

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s