Lectures 2014·Mes chroniques

La piscine était vide de Gilles Abier

Le 25/07/2014

Synopsis :

Le bonheur et la honte après l’annonce de l’acquittement. Mais pour Célia, c’est de sa vie qu’il s’agit. Une vie sans Alex, et pourtant une vie à vivre.

couv9495648

Les premières lignes :

Ça y est, c’est officiel, je ne ‘ai pas tué !

Le verdict vient de tomber, je suis acquittée. 

Mon avis :

La piscine était vide, plus qu’un roman, est un texte écrit d’une seule voix (il est d’ailleurs publié dans cette collection chez Actes Sud Junior). La narratrice est donc Célia. Elle vient d’entendre le verdict, elle est acquittée. Elle était accusée du meurtre de son petit ami Alex. Elle a seize ans.

Elle va nous raconter avec ses mots, qui sonnent très juste, son histoire, sa rencontre avec Alex, ses moments de bonheur, jusqu’à ce jour dramatique ou Alex est mort.

Ce texte très court de soixante pages est assez percutant, on souffre alors avec Célia, qui voit sa vie d’adolescente complètement basculer jusqu’à la fin qui m’a complètement surprise, et frappée. Le style de l’auteur est simple mais direct, c’est très efficace. Il ne manque rien, tout est dit.

Avec la piscine était vide, Giles Abier signe un texte court et brillant, extrêmement convaincant et percutant. Une lecture que je vous conseille absolument !!!

Ce roman est disponible aux Editions Actes Sud Junior dans la collection d’une seule voix.

Publicités

2 réflexions au sujet de « La piscine était vide de Gilles Abier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s