Lectures 2014·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Les héritières de Rome de Kate Quinn

Le 24 juillet 2014

Synopsis :

Elégante et ambitieuse, Cornelia, l’aînée de la famille, incarne la parfaite épouse romaine. Lorsque l’empereur Galba choisit son mari pour héritier, elle se voit déjà impératrice. Sa sœur, Marcella, se passionne pour l’histoire et consacre ses journées à l’écriture. Lollia, leur cousine, se marie et se remarie au gré des valses du pouvoir, garantissant ainsi la sécurité des siens et s’assurant les faveurs des puissants. Sa petite sœur, Diana, n’a quant à elle d’yeux que pour les chevaux et les courses de chars. Mais un coup d’Etat meurtrier bouleverse leurs vies : Cornelia voit ses rêves brisés, tandis que Lollia devient la première dame de l’Empire ; Diana se renferme encore plus, au contraire de Marcella, qui se découvre un goût pour l’intrigue. Dorénavant, il n’est plus question pour elle d’observer l’histoire en marche, mais d’y participer, pour le meilleur et pour le pire. Mais, à la fin, il ne peut y avoir qu’un empereur… et une seule impératrice. Les quatre cousines l’apprendront à leurs dépens.

couv5495372

Les premières lignes :

58 ans après J-C.

Une main.

Une simple main de fillette, aux doigts potelés, poisseux. 

Et qui lui apparut brusquement ensanglantée.

Mon avis :

Kate Quinn fait partie de mes auteurs préférés, pour ses grandes fresques historiques. J’avais adoré La maîtresse de Rome et L’impératrice des sept collines. Ce troisième tome, n’est pas une suite, il s’agit d’une toute autre histoire, elle se déroule toujours à Rome, mais quelques dizaines d’années avant.

Il s’agit du destin de quatre femmes, et plus précisément quatre cousines. On les surnomme les Cornelia, puisque ce sont les dignes héritières de la prestigieuse famille Cornelii. Seule l’aînée fait usage du prénom Cornelia, les autres sont sa sœur Marcella, et ses cousines : Lollia et Diana.

L’avenir de ces quatre femmes va être bousculer et chambouler par l’histoire de Rome, et l’année des quatre empereurs. (Il s’agit d’un fait historique réel).

Rome n’est plus ce qu’il était, en cette année 69, les coups d’états vont se succéder, et la guerre civile et autres complots politiques font rage. Cornelia se voyait déjà impératrice, puisque Galba avait choisi Pison, son mari comme héritier, mais le coup d’état va la laisser veuve et démunie. Marcella, une historienne passionnée  va alors jouer les intrigantes, et cacher beaucoup de choses à son entourage, ce sera elle qui tira les ficelles dans l’ombre. Lollia va aller de mariages en mariages à chaque coup d’état, quant à Diane, elle restera toujours fidèle à ses convictions et à ses choix, bravant les interdits pour assouvir sa passion des chevaux.

Dans ce tome, il n’y a pas de réelle romance, même si elle n’est pas totalement absente. C’est le côté historique et politique qui prend le dessus, et ça n’a pas été pour me déplaire. Je me suis sentie aspirée par la spirale de l’histoire, de complots en machination. Le pouvoir va alors passer de main en main, mais comme le dit le pitch : Il ne peut y avoir qu’un seul empereur…

Mon personnage préféré reste sans conteste Lollia, pour son caractère plus avenant, je l’ai trouvé « moderne » pour son époque, et pourtant elle cache une certaine fragilité, n’hésitant pas à donner de sa personne pour protéger ceux qu’elle aime.

L’écriture de Kate Quinn est toujours aussi agréable, elle décrit l’époque comme si on y était, et ce que j’apprécie à chaque fois, c’est qu’il y a énormément de faits, et de personnages réels et vérifiés dans ces romans. Elle arrive à concilier l’histoire avec un grand H et des romans palpitants et intrigants. Certains passages, notamment la description de l’un des coups d’état sont assez durs mais c’est ainsi qu’est l’histoire de ROME.

En bref, un roman palpitant qui entraîne le lecteur dans les arcanes du pouvoir de Rome : machination, manipulation et autres complots sont au rendez-vous !

Je remercie chaleureusement les Editions Presses de la Cité pour leur confiance.

Ce roman est disponible depuis le 12 juin 2014 chez votre libraire.

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Les héritières de Rome de Kate Quinn »

  1. J’ai eu l’impression d’être aux premières loges de l’histoire romaine et j’ai aimé ça ! Je n’ai pas regretté que Kate Quinn ne double pas son intrigue d’une grande histoire d’amour impossible et contrariée ! Il y avait bien assez d’autres moments forts dans ce roman pour tenir le lecteur en haleine ! J’attends maintenant le tome 4 !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s