Lectures 2014·Mes chroniques

Automne de Jan Henrik Nielsen

Le 18 avril 2014

Synopsis :

La Grande Catastrophe a anéanti le monde. Depuis six ans, les plantes, les animaux puis les hommes sont tombés malades. La terre est devenue un endroit toxique et ses habitants vivent reclus, avec des réserves de nourritures. Même l’eau est rare. Deux soeurs, Fride et son aînée, Nanna, habitent dans un bunker sur une toute petite île avec leur père. À la faveur de circonstances exceptionnelles – leur père tombe malade – les filles sont obligées de sortir pour trouver des médicaments. Commence alors un long périple à pied dans un paysage désolé : les rencontres, les peurs, la joie surprenante de voir ce monde qu’elles ne connaissent plus, les rendent plus fortes, avec au bout, l’espoir d’une nouvelle vie…

automne

Les premières lignes :

En bas, dans le bunker, il n’y a pas de différence entre le jour et la nuit. Nanna est allongée dans son lit, les yeux grands ouverts, et regarde fixement dans le noir. Sur le lit d’à côté, Fride dort. Elle respire paisiblement. Le calme et l’obscurité ne font qu’un avec l’air chaud et moite…

Mon avis :

C’est lors de notre dernière sortie blogueuses avec les copinautes, que j’ai craqué pour ce bouquin, la couverture et le titre m’ont de suite tapée dans l’œil, et quand Lizouzou, m’a dit qu’elle avait beaucoup aimé, je n’ai pas hésité, et j’ai bien fait.

En effet, le litre du roman et sa couverture résument à eux seuls le monde dans lequel vivent deux petites filles, Nanna et sa sœur Fride. Un monde dans lequel, toute la végétation est figée dans des teintes brunâtres et tristes, ou il n’y a presque plus rien de vivant. Un peu près six ans auparavant, un mystérieux phénomène s’est très rapidement répandu partout sur Terre, faisant mourir toute la végétation, s’attaquant ensuite aux oiseaux et autres formes animales, ainsi qu’à l’homme. Pour s’en sortir, Nanna, qui avait tout juste six ans à l’époque, a traversé le fjord (il s’agit d’un roman Norvégien), en direction de leur maison de vacances sur une île isolée. Elle était accompagnée de son père et de sa petite sœur, encore bébé, Fride.

Depuis six ans, elles vivent donc dans cette maison, ou plutôt sous la maison, dans un bunker. Leur père leur interdit de sortir, à cause du danger. Ils vivent donc tous les trois reclus, observant le monde à travers un périscope. Lorsque leur père tombe gravement malade, Nanna et Fride n’ont alors pas le choix, elles vont devoir sortir, pour rejoindre la ville de l’autre côté du fjord, et tenter de trouver des médicaments.

J’ai tout simplement adoré ! Le roman de Jan Henrik Nielsen est toute en poésie, il arrive à trouver de la beauté dans un monde post-apocalyptique qui se meurt, dans le bruit du vent ou de la mer par exemple. L’écriture est très douce, le rythme est parfois lent, mais chose étrange, ça ne m’a absolument pas dérangé.Je me suis laissée portée, pages après pages.

Les personnages sont vraiment très attachants, que ce soit Nanna et Fride, mais aussi les autres, même s’ils sont peu nombreux, étant donné les circonstances.Au fur et à mesure de leur Road-trip, la tension va monter, elles vont devoir affronter l’inconnu, et la peur des autres humains qui pourraient avoir survécu, et en même temps, elles sont parfois émerveillées par ce qu’elles découvrent, en particulier Fride qui n’a connu que la vie au bunker. Il y a vraiment un lien très fort entre ces deux petites filles.

Ce roman arrive à faire passer un message d’espoir, rien n’est jamais définitivement perdu, malgré un monde triste et mélancolique.

Un petit extrait :

On dirait que la mer attend quelque chose ; quelque chose qui viendrait briser le silence, l’emplirait à nouveau de vie. Or il n’y a que le vent, les ondes et la pluie.

Ce roman est disponible aux Editions Albin Michel (Wiz) depuis le 3 janvier 2014.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Automne de Jan Henrik Nielsen »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s