Lectures 2014·Mes chroniques·séries - sagas - feuilletons...

La symphonie des abysses, tome 1 de Carina Rozenfeld

Le 28/03/2014

Synopsis :

Un chant de liberté s’élève du fond des abysses, mais comment répondre à son appel quand un mur infranchissable vous en sépare ? L’Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle – une étendue d’eau de mer parfaitement circulaire – est cerné par le Mur, une haute barrière d’une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable. Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu’ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif. Trois personnages principaux : Abrielle, Sa et Ca. Trois destins différents qui vont finir par se croiser pour composer la mystérieuse Symphonie des Abysses. Abrielle est une réminiscente. Elle porte en elle des mélodies et des chants dans un village ou la musique est strictement prohibée, ou la pratiquer est devenu un crime. Jusqu’au jour ou elle entend un chant qui vient des profondeurs de la mer : la Symphonie des Abysses. C’est pour cette raison qu’elle devra tout quitter et laisser derrière elle les seuls repères de son existence… Quant à Sa et Ca, deux Neutres, ni hommes ni femmes, ils s’aiment dans une ville ou les sentiments sont interdits. Deux futurs hommes qui vont devoir fuir leur quotidien afin de devenir les adultes qu’ils veulent être. Tous les trois finiront par se retrouver afin de construire leur identité et changer le destin de l’Anneau, grâce à la Symphonie des Abysses…

la symphonie des abysses

Les premières lignes :

Les rayons dorés du soleil inondant la place du village, devant l’immeuble gris aux angles rongés par le vent et le sel… Des femmes occupées à leurs tâches quotidiennes, des familles déjeunant à l’ombre des calebassiers, une journée tranquille, identique à toutes celles qui se sont déjà déroulées, et qui ressemblera à toutes les suivantes…

L’eau glacée faisait trembler ses mains. La vieille timbale en aluminium cabossée tinta contre le seau métallique et quelques gouttes froides jaillirent pour s’écraser sur l’herbe.

Mon avis :

Abrielle est une jeune fille de seize ans, qui vient de passer la cérémonie qui la fait entrer directement dans l’âge adulte. Elle vit dans un petit village, composé en tout et pour tout d’une barre d’immeuble grise. Chaque habitant y vit dans un petit appartement, appelé céllule. La vie dans ce village est réglementée, et ne laisse aucune place à la fantaisie. Chacun oeuvre pour le bien de la communauté et aucun écart de conduite n’y est toléré.

Abrielle est surveillée de près, en effet elle est considérée comme une réminiscente, depuis qu’à l’âge de quatre ans, elle a été entendue de tous en train de chantonner une chanson, chose complètement interdite. Depuis ce jour, elle vit en essayant de cacher aux yeux de tous sa différence, et pour protéger sa vie, elle n’aura d’autre choix que de fuir vers l’inconnu.

La symphonie des abysses est un roman qui m’a énormément plu de part son originalité. En effet, le monde de l’anneau est très riche, et Carina Rozenfeld a su créer un univers complètement différent de ce que j’avais pu lire auparavant. La musique est partout dans ce livre, dans le bruit du vent dans les arbres, dans le chant des oiseaux, dans le bruit des vagues qui se brisent sur le sable, un vrai délice.

Je me suis énormément attachée aux personnages d’Abrielle, mais aussi à ceux de Sa et Ca qui vont prendre leur vie en main, pour s’aimer. Je ne connaissais l’auteure que de nom, pour sa série Phaenix, mais j’ai vraiment apprécié son écriture fluide et dynamique, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, même pendant la première partie du roman ou le scénario se met tranquillement en place.

Dans la seconde partie du roman, nous découvrons un autre village de l’atoll, encore plus mystérieux, et je dois dire que l’auteure m’a vraiment surprise, on y rencontre Ca et Sa, des créatures asexuées qui doivent attendre la cérémonie de leur majorité pour choisir la personne qu’ils désirent être. Ils choisissent juste avant lors d’un entretien, d’être soit un homme, soit une femme, ainsi que leur prénom. Le jour de la cérémonie, ils reçoivent une injection qui en quelques jours, leur donnera leur apparence définitive d’être humain. Malheureusement, Ca et Sa s’aiment en secret, chose complètement interdite par le règlement, et ils vont se faite surprendre et seront lourdement condamnés.

En bref, j’ai autant apprécié l’histoire d’Abrielle que celle de Ca et Sa et c’est donc une très belle découverte. Je n’ai qu’une hâte, découvrir la suite !

Ce livre a été publié aux Editions Robert Laffont (R) en Février 2014.

Publicités

4 réflexions au sujet de « La symphonie des abysses, tome 1 de Carina Rozenfeld »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s