Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Les chefs-d’oeuvre de la littérature jeunesse

Le 13 novembre 2013

Présentation de l’éditeur :

La malle aux trésors des enfants de l’après-Seconde Guerre mondiale.
Ce volume rassemble une sélection de romans des années 1940-1950 qui témoignent, sur des registres différents, de la force de la littérature de jeunesse.
Certains de ces romans ont été reconnus avec le temps comme de véritables classiques, tel le toujours irrésistible Trois hommes dans un bateau de Jerome K. Jerome, qui ouvre ce recueil. Un petit chef-d’oeuvre d’humour, de finesse et de sensibilité, à l’instar de Mon petit Trot de l’Alsacien André Lichtenberger, qui fit les délices de plusieurs générations et méritait d’être redécouvert.
D’autres apparaissent comme des romans uniques dans l’oeuvre de leur auteur et sont devenus mythiques, en raison non seulement de leur génie propre, mais de la gloire que leur apporta le cinéma. C’est le cas de Mary Poppins de Pamela Travers, d’Émile et les détectivesd’Erich Kästner, des Cent Un Dalmatiens de Dodie Smith et d’Adieu mes quinze ans, de Claude Campagne, qui ont enchanté des lecteurs et des spectateurs de tous âges.
Il y a enfin les romans dits « de génie » tels que Le Relais de la chance au Roy de Jean-Louis Foncine, publié dans une collection, « Signe de Piste », destinée aux adolescents. Figure emblématique de la fiction enfantine, l’Anglaise Enid Blyton, surnommée « l’Agatha Christie des moins de dix ans », est restée célèbre pour ses aventures du Club des Cinq. Elle est considérée comme la devancière de J.K. Rowling, la créatrice d’Harry Potter, qui lui voue une grande admiration. « Bouquins » lui rend hommage en publiant dans ce volume un titre méconnu, L’Île de l’aventure.
Ce volume contient : Jerome K. Jerome, Trois hommes dans un bateau – Erich Kästner, Émile et les détectives – André Lichtenberger,Mon Petit Trot – Dodie Smith, Les Cent Un Dalmatiens – Enid Blyton,L’Île de l’aventure – Jean-Louis Foncine, Le Relais de la chance au Roy– Claude Campagne, Adieu mes quinze ans – Pamela L. Travers, Mary Poppins – Paul Berna, Le Cheval sans tête.

9782221125052

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Les Editions Robert Laffont et la collection Bouquins pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

J’avoue que je n’ai pas encore tout lu, et oui, ce beau recueil, fait tout de même 1280 pages !

Mais comme ça fait tout de même, un petit moment qu’il est en ma possession, j’ai choisi de vous faire un petit billet de présentation, et de chroniquer au fur et à mesure les histoires que je lirai.

Ce beau pavé a le mérite de regrouper plusieurs grands classiques de la littérature jeunesse de l’après-guerre, tels que  Les 101 dalmatiens, Mary Poppins ou l’Ile de l’aventure (de la célèbre Enid Blyton qui a bercé une belle partie de mon enfance avec le Club des 5). Certains de ces titres sont épuisés depuis plusieurs années en France.

J’avoue ne pas tous les connaitre, et ce sera donc une grande découverte pour moi.

Mention spéciale à la couverture, qui me fait penser aux illustrations des bibliothèques roses ou encore vertes qui ont bercées mon enfance. Et ce qui ne gâche rien, j’adore la matière.

1) Jerome K. Jerome : Trois hommes dans un bateau 

Ce roman est un roman comique anglais publié en 1889. Il raconte les aventures de Georges, Harris et Jérôme (les trois hommes), qui partent en voyage sur la Tamise en barque. C’est un roman truffé d’anecdotes. Et je dois dire que j’ai bien rigolé car il faisait parti des livres que je ne le connaissais pas du tout. Il faut également dire que je suis assez sensible à l’humour anglais.

Il nous raconte le récit de vacances de ces trois hommes, plutôt hypocondriaque et indécis.

Malgré tout, ce roman comporte également beaucoup d’informations touristiques sur les bords de la Tamise. Historiquement parlant c’est très intéressant. 

Je trouve que c’est plutôt un roman qui a bien vieilli dans l’ensemble.

2) Erich Kästner : Émile et les détectives 

3) André Lichtenberger : Mon Petit Trot 

4) Dodie Smith : Les Cent Un Dalmatiens

5) Enid Blyton : L’Île de l’aventure

6) Jean-Louis Foncine : Le Relais de la chance au Roy

7) Claude Campagne : Adieu mes quinze ans

8) Pamela L. Travers : Mary Poppins

9) Paul Berna : Le Cheval sans tête.

Ce recueil a été publié en septembre 2013, aux Editions Robert Laffont, dans la collection Bouquins.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les chefs-d’oeuvre de la littérature jeunesse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s