lectures 2013·Mes chroniques·séries - sagas - feuilletons...

Cabaret, tome 2 : Vengeance de Jillian Larkin

Le 10 octobre 2013

Synopsis :

New York, été 1923. L’amour est-il plus fort que tout ? Gloria, Clara et Lorraine n’en sont plus si sûres… Trahisons, chantages, vengeances, sont au menu de ce
second volet, plus noir et toujours plus palpitant… Gloria et Jerome tentent de survivre et de faire carrière dans la musique. Mais tous les clubs leur claquent la porte au nez. En fait, Carlito Maccharelli a retrouvé leur trace et interdit aux patrons des cabarets de les engager.
Les gens voient toujours d’un mauvais œil leur union. Même si elle aime Jerome, Gloria se demande si elle a fait le bon choix en le suivant à New York. Lorraine travaille désormais pour Carlito et a pour mission de surveiller Gloria avec laquelle elle se réconcilie. Persuadée que c’est Jerome qui a une mauvaise influence sur son amie, Lorraine pense que Gloria lui reviendra dès que le pianiste aura disparu de sa vie.
Lorsqu’elle devient la gérante d’une boîte de nuit appartenant à Carlito, elle emploie les deux jeunes musiciens, sous prétexte de les protéger du gangster. Quant à Clara et Marcus, ils vivent ensemble. Mais Harris, qui s’est retrouvé ruiné quand sa liaison avec Clara a été révélée au grand jour, décide de faire payer son ancienne maîtresse, et la menace de s’en prendre à Marcus si elle ne le quitte pas.
Clara finira par céder à son chantage, blessant profondément le pauvre Marcus. De son côté, Vera, la sœur de Jerome, essaie de sauver son frère des griffes de la mafia et veut l’innocenter car elle est convaincue que Gloria est la seule coupable du meurtre dont on accuse le couple. Si elle parvient à faire inculper la jeune fille, elle pourra aussi se venger des trahisons de Bastian, l’ex-fiancé de Gloria.
L’ancien fils de bonne famille et fervent défenseur de la Prohibition est désormais employé pour couvrir les agissements frauduleux des gangsters.

 

couv50059118

Mon avis :

J’ai lu il y a peu, le premier tome de cette saga, et j’avais vraiment apprécié, je n’ai donc pas résisté longtemps avant de me replonger dans l’histoire de Gloria, Clara et Lorraine.

Si le premier tome, nous permettait  d’entrevoir le monde des garçonnes, des bars clandestins, ça restait tout de même assez bon enfant. Ici le ton change beaucoup. Ce second opus est plus sombre, nos trois héroïnes, ont été bousculées dans leur quotidien, et leur vie a complètement changé.

Gloria s’est enfuie à New York avec Jérôme, le pianiste noir dont elle est tombée amoureuse. Mais même dans la grosse pomme, dans les années vingt, ils ne peuvent vivent leur amour au grand jour, d’une part parce qu’un noir ne peut s’afficher avec une blanche, et d’autre part, parce que Gloria et Jérôme sont recherchés. Je ne peux en dire plus, surtout si vous n’avez pas lu le premier tome. Leur vie n’a donc rien de simple, il ne mange pas à leur faim, ils ne trouvent pas de boulot.

Lorraine est le personnage que j’avais le moins apprécié dans le premier tome, ça change ici, on la découvre plus humaine et plus touchante, on sent qu’elle n’est pas seulement la petite peste qu’on peut entrevoir au premier abord.

Clara quant à elle, qui était mon personnage préféré dans le premier opus, m’a un peu déçue, je l’ai trouvé assez égoïste dans ses choix. Elle a tendance à devenir beaucoup plus indépendante, bref, une vraie garçonne.

Vera, la jeune soeur de Jérôme, tient ici un rôle important, elle tente de retrouver son frère. Et elle devient ainsi la 4ème voix de ce roman.

Dans ce tome, la mafia prend une grande part de l’histoire, ce qui la renforce et la rend plus plausible que dans le premier livre. Mais j’ai tout de même trouvé parfois certaines longueurs dans l’histoire, il ne se passait pas grand chose, à part de nouvelles histoires d’amour. Mais tout vient à point qui sait attendre, n’est-ce pas ? Les derniers chapitres sont vraiment géniaux, je ne m’attendais pas du tout à cette fin, qui ne peut que me donner envie de découvrir rapidement le troisième et dernier tome, que j’ai la chance d’avoir en ma possession, grâce à une copine blogueuse, qui a  eu la gentillesse de me le prêter, elle se reconnaîtra.

En bref : Un second tome, un poil en dessous du premier pour moi, mais qui reste un très bon moment lecture, vivement que j’ai le temps de me lancer dans la lecture de ce troisième tome !

Ce livre a été publié en 2012, aux Editions Bayard Jeunesse.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Cabaret, tome 2 : Vengeance de Jillian Larkin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s