challenges·lectures 2013·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Art Nègre de Bruno Tessarech

Le 22 Août 2013

Synopsis :

Hésitant, velléitaire, perdu, Louis ne parvient plus à écrire. Même sa compagne aimante, Olivia, a déserté le champ de ruines qu’est devenue son existence.

Un beau jour, un vieux copain éditeur lui propose de rédiger les mémoires d’une célébrité. Il faut bien gagner sa vie, Louis accepte donc…

Dans la veine de La Femme de l’analyste, Bruno Tessarech signe un nouveau roman, autobiographique et drôle, sur l’écriture – ses vérités et ses mensonges.

9782283026304-b43f2

Mon avis :

Quand j’ai reçu Art Nègre, je dois avouer que j’ai fait grise mine après avoir lu la 4ème de couverture. En effet, les autobiographies ne sont vraiment pas mon genre de prédilection. Il s’agit donc d’un roman que je n’aurai jamais acheté, et quelle erreur ! C’est donc un grand merci que j’adresse à Libfly et au Furet du Nord pour l’organisation de l’opération « On vous lit tout ».

1795

En effet, quelle découverte ! J’ai adoré ce roman, drôle et désopilant, qui traite en plus d’un sujet qui me passionne à savoir l’écriture. En effet, il nous plonge de l’autre côté du miroir, du côté de l’écrivain. Il nous fait découvrir les bons mais aussi les mauvais côtés de ce métier parfois dur. L’angoisse de la page blanche entraine Louis, notre narrateur, dans une spirale infernale, il se retrouve seul, même sa compagne l’a quitté. Le monde de l’édition, lui tourne peu à peu le dos. Seul un ami éditeur, lui reste fidèle, et il lui propose un travail de « nègre ». Même si ça ne lui plait pas trop, Louis accepte, il doit bien manger, et payer ses factures comme tout un chacun.
A partir de là, le récit s’accélère. L’écriture de Bruno Tessarech est dynamique et fluide. On ne s’ennuie pas une seule seconde. Il n’hésite pas à employer un humour sarcastique et grinçant. Pour moi c’est vraiment une première dans ce type de roman, et ça me plait vraiment. Je n’hésiterai pas à découvrir les romans précédents de cet auteur. Il s’agit vraiment d’une très belle découverte !

Bruno Tessarech réalise ici une vraie introspection sur la vie d’écrivain, avec un humour tordant voir grinçant. Un régal !

Ce livre fait parti de la sélection de La rentrée Littéraire 2013, il est édité aux Editions Buchet – Chastel à partir du 22 Août 2013.

Ce livre compte pour le challenge des 1% de la rentrée littéraire 2013. 1/6

logorl2013

Publicités

9 réflexions au sujet de « Art Nègre de Bruno Tessarech »

  1. Il y a des romans comme ça vers lesquels on ne va pas spontanément et qui finalement se révèlent être de bonnes surprises ! J’en ai eu un ou deux dans ma sélection du Prix Confidentielles et c’est chouette quand ça arrive ! 😉

    J'aime

  2. Lecture surprise! J’avoue que je ne sais pas si le côté introspection de l’auteur me passionnerait… bizarrement, alors que j’aime ça écrire… Il faudrait que j’ai le sentiment que ça va plus loin pour avoir envie de m’y intéresser ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s