lectures 2013·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Ma vie toute pourrie de Jenny Smith

Le 19 juin 2013

Synopsis :

Je m’appelle Sam Wallis, j’ai 13 ans, et aujourd’hui, ma vie est… toute pourrie. Gemma, ma meilleure amie du monde entier, vient de déménager à des millions de kilomètres. Avec elle, je rigolais, je faisais des listes de « points positifs/ points négatifs », et j’assumais mes sweats roses avec des chevaux. Maintenant qu’elle est partie, tout ce que je faisais me semble nul et puéril et j’en arrive à me demander si ce n’est pas moi qui suis nulle et puérile. Surtout depuis que je me suis ridiculisée à vie devant David Matthieson, alors qu’il m’avait souri (!!!) Bref, je vous l’avais bien dit, ma vie est toute pourrie…

couv59042953

288 pages – ISBN : 978-2-09-254754-0

Mon avis :

Il y a une dizaine de jours, j’ai eu la bonne surprise de trouver ce livre dans ma boite aux lettres. Je remercie vivement les Editions Nathan pour cet envoi, et leur confiance renouvelée.

images

J’ai offert au mois de février dernier à ma fille, sur les conseils d’une copine blogueuse, Le journal de Katie Sutton du même auteur, et elle a adoré, il est depuis dans ma pal, mais je pense qu’il n’y restera plus longtemps. En effet, je viens tout juste de terminer Ma vie toute pourrie et ce livre est juste génial. Il s’agit d’un roman très adolescent, mais j’avoue que j’ai pris énormément de plaisir à le lire, premièrement parce que même si mon adolescence est très loin, derrière moi, l’auteur décrit précisément le comportement que je pouvais avoir avec ma bande de copines à l’époque, et deuxièmement, tout simplement parce que ma fille a exactement le même age que l’héroïne du roman, Sam, treize ans.

Sam vit un cauchemar, nous sommes le jour de la rentrée, après les vacances d’avril, sa meilleure amie Gemma (BFF : Best Friend Forever) a suivi ses parents partis vivre aux Iles Hébrides, au nord de l’Ecosse, elle va se retrouver seule face aux persécutions de la peste du collège : Tania Hamilton. Mais en fait, cette rentrée lui réserve des surprises. Elle fait la connaissance de David, pour qui elle craque littéralement, et elle retrouve sa précédente meilleure amie, Cat, qui avait déménagé quelques années auparavant.

Sam est une jeune fille très attachante, elle est à l’écoute des autres, mais elle souffre d’un gros problème de confiance en soi, elle passe son temps à se dévaloriser, et ce manque d’estime, lui attire les pires catastrophes. Elle est rigolote, maladroite et elle aime rire, tout le temps, mais on sent que derrière ce masque de clown se cache une personne très sensible. Elle est partagée entre ses propres problèmes de jeunes adolescentes, et les problèmes de sa mère au bord de la crise de nerf.

Cat au contraire parait sûr d’elle-même, elle a une très grosse personnalité, un look très marqué, elle chante dans un groupe de rock. Sam se sent toute petite à côté d’elle, et commence à essayer de l’imiter, quitte à perdre sa propre personnalité.

L’écriture de ce roman est très agréable, tout en légèreté, elle alterne les récits à la première personne, et les conversations de Sam sur Skype avec Gemma, ou même des échanges de SMS, ou statut Facebook, bref les nouvelles technologies sont au cœur de l’intrigue, et justement l’auteure alerte ainsi le lecteur sur les nouvelles formes de persécutions ou harcèlement dont on entend aujourd’hui parlé dans les médias. Ce n’est donc pas qu’un roman rigolo, c’est également un livre qui délivre un message, et qui alerte, sur l’alcool, les drogues, et autres nuisances auxquels les  adolescents peuvent être soumis.

J’ai vraiment aimé ce roman, et je sais déjà que ma fille va l’adorer, elle me l’a déjà piqué. Je vous le conseille vivement, si vous avez envie de passer un moment agréable, de vous détendre et de rire.

Ce livre a été publié en juin 2013 aux Editions Nathan.

Publicités

12 réflexions au sujet de « Ma vie toute pourrie de Jenny Smith »

    1. Moi je ne sais pas si je l’aurai acheté, si Nathan ne me l’avait pas fait parvenir, ou si, pour ma fille. Comme quoi, en fait, parfois il faut laisser nos a priori de côté. Du coup je vais lire son bouquin précédent, que ma propre fille m’a conseillé. ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s