lectures 2013·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Z Le roman de Zelda de Thérèse Anne Fowler

Le 16 juin 2013

Synopsis :

Elle a 17 ans, c’est une belle du Sud, petite dernière d’une famille bourgeoise de Montgomery, exubérante et fantasque. Quand elle le rencontre lors d’un bal, il a 21 ans, porte l’uniforme et veut vivre de sa plume. Bravant les conventions, elle part l’épouser à New York, quelques jours après la sortie de son premier roman, L’Envers du paradis. Le livre est un immense succès, et les deux amoureux deviennent instantanément célèbres, propulsés dans un tourbillon de fêtes effrénées entre Long Island, Paris et la Riviera française. Elle, c’est Zelda ; lui, c’est Scott : ils viennent d’entrer dans la légende.
Mais l’insouciance de la vie mondaine, les dépenses folles et les flots de champagne détruisent l’harmonie du couple. Tandis que Scott sombre dans l’alcoolisme, la délaisse et l’accuse de tous les maux, Zelda lutte corps et âme pour exister. Écriture, peinture, danse, elle cherchera éperdument son identité jusqu’à en perdre la raison, et disparaîtra de façon tragique dans l’incendie de son dernier asile. Toute sa vie, elle sera restée dans l’ombre de l’homme qu’elle a aimé à la folie. Ce roman lui rend enfin sa voix.

couv71226432

Mon avis :

Je remercie tout d’abord Livraddict et les Editions Michel Lafon pour leur confiance, et la possibilité qu’ils m’ont offert de découvrir ce livre. J’ai vraiment apprécié cette lecture, qui m’a permis d’en découvrir un peu plus sur l’auteur à succès F. Scott FITZGERALD.

Je dois dire qu’avant de postuler pour ce titre, j’ai réfléchi un long moment, avant de me décider. Il faut dire que ce titre change énormément de mes lectures habituelles. Généralement je n’aime pas trop les biographies ou les témoignages. En fait ce titre est basé sur la vie de Zelda, l’épouse de F. Scott FITZGERALD, mais je pense que si il y a une part de vérité certaines, l’auteure a également romancé l’histoire, pour mon plus grand bonheur.

Zelda Sayre, au début du roman est une jeune fille de dix sept ans de bonne famille du sud des Etats Unis, elle s’apprête à faire ses débuts dans la société. Mais elle a un caractère bien trempé qui inquiète ses parents. Elle est un peu sauvageonne et garçon manqué, et à l’époque, en 1918, les convenances sont très importantes, surtout pour la femme. Lors d’une soirée, elle fait la rencontre qui va changer sa vie, celle de Francis Scott FITZGERALD.

Il  est jeune, il vit à New York et veut devenir écrivain, il a déjà commencé à écrire d’ailleurs, mais son roman est refusé dans les maisons d’éditions. Avec Zelda, ils font des projets, tirent des plans sur la comète, jusqu’au jour ou tout devient réalité.

Zelda se marie avec Scott, et part vivre à New York. Mais si au début, elle est charmé par l’ambiance des soirées, des paillettes et des coupes de champagne, Zelda déchante vite. Elle ne se plait pas dans son rôle d’épouse d’écrivain, coincé avec un mari jaloux, possessif, alcoolique et séducteur. Malgré tout, elle continuera à l’aimer jusqu’au bout, jusqu’à la folie, seule issue pour elle.

La jeune Zelda est une jeune fille attachante, naïve croyant au grand amour. Malheureusement, elle va perdre peu à peu sa fraîcheur, face à un mari tantôt autoritaire et dépité lors de ses périodes de pages blanches, tantôt euphorique lors de ses succès. Zelda se sent de plus en plus frustrée et piégée dans son rôle de mère et d’épouse, elle qui rêve de succès dans de nombreux domaines, la danse, la peinture ou l’écriture. Au fur et à mesure, le rythme de notre lecture change, pour devenir plus sombre, au rythme des humeurs de Zelda, qui passe du bonheur au désarroi et à l’espoir…

Le roman est écrit à a première personne, de telle façon, qu’on a l’impression qu’elle nous parle à nous lecteur, on se sent proche d’elle. Je tiens à souligner la qualité de l’écriture de ce livre, et le travail de rechercher très pointilleux mené par l’auteure.

Ce roman m’a fait voyagé dans le temps, dans les années folles et l’entre-deux guerres en particulier, mais aussi dans l’espace, du Sud des Etats-Unis à New York, de Paris à la Riviera Française, mais aussi en Italie. J’ai aimé les descriptions de l’ambiance de cette époque, de la décoration des intérieurs. Nous entrons également dans des cercles littéraires artistiques, et nous rencontrons Picasso, Matisse ou Hemingway.

Ce livre décrit également la condition de la femme à l’époque, Zelda rêve d’émancipation et de modernité, mais elle est coincée depuis sa jeunesse dans une famille traditionnelle, et son mariage avec F. Scott Fitzgerald ne changera malheureusement pas la donne.

Je vous conseille vivement ce roman, très enrichissant du point de vue historique mais aussi culturel, c’est une belle surprise.

Ce livre a été publié en 2013 aux Editions Michel Lafon

Publicités

10 réflexions au sujet de « Z Le roman de Zelda de Thérèse Anne Fowler »

  1. J’étais déjà certaine de le lire mais maintenant que j’ai lu ton billet, je suis carrément impatiente ! J’aime voyager dans le temps, découvrir les époques et me fondre dans la peau de personnages différents à chaque lecture ! Je suis sûre que ce roman me plaira !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s