lectures 2013·Mes chroniques·Mes coups de cœur ! <3·séries - sagas - feuilletons...

Le Gardien de phare de Camilla Läckberg

Le 11 juin 2013

Synopsis :

Par une nuit d’été, une femme se jette dans sa voiture. Les mains qu’elle pose sur le volant sont couvertes de sang. Avec son petit garçon sur le siège arrière, Annie s’enfuit vers le seul endroit où elle se sent en sécurité : la maison de vacances familiale, l’ancienne résidence du gardien de phare, sur l’île de Gråskär, dans l’archipel de Fjällbacka. Quelques jours plus tard, un homme est assassiné dans son appartement à Fjällbacka. Mats Sverin venait de regagner sa ville natale, après avoir travaillé plusieurs années à Göteborg dans une association d’aide aux femmes maltraitées. Il était apprécié de tous, et pourtant, quand la police de Tanumshede commence à fouiller dans son passé, elle se heurte à un mur de secrets. Bientôt, il s’avère qu’avant de mourir Mats est allé rendre une visite nocturne à Annie, son amour de jeunesse, sur l’île de Gråskär – appelée par les gens du cru « l’île aux esprits », car les morts, dit-on, ne la quittent jamais et parlent aux vivants… Erica, quant à elle, est plus que jamais sur tous les fronts. Tout en s’occupant de ses bébés jumeaux, elle enquête sur la mort de Mats, qu’elle connaissait depuis le lycée, comme Annie. Elle s’efforce aussi de soutenir sa soeur Anna, victime, à la fin de La Sirène, d’un terrible accident de voiture aux conséquences dramatiques…

41gNRVAK1EL._SL500_AA300_

Mon avis :

C’est un livre que j’attendais avec impatience, en effet, Camilla Läckberg fait partie de mes auteurs préférés. Je l’ai découvert il y a trois ans avec La princesse des glaces, et je me souviens avoir dévoré les deux tomes suivants dans la foulée. Depuis j’attends avec impatience la sortie de la suite des aventures d’Erica et de sa famille.

La force des romans de Camilla Läckberg réside dans le fait qu’on s’attache très fortement aux personnages. En effet si à chaque tome, il s’agit de mener l’enquête policière de près façon « polar nordique » pour résoudre une énigme et en particulier un ou plusieurs meurtres, il s’agit aussi de suivre la vie d’Erica et de son mari Patrick. Nous les suivons dans les joies et les peines de la vie quotidienne, comme dans une sorte de feuilleton. Sur ce point, Camilla Läckberg n’avait pas été tendre avec ses lecteurs, à la fin du tome précédent, « La Sirène », elle nous avait laissé avec une grosse interrogation, qu’allait il arriver à Erica et sa soeur Anna, victime d’un accident de voiture catastrophique, alors qu’elles étaient enceintes toutes les deux. Dans ce tome, nous retrouvons donc nos personnages, bien malmenés par la vie, je n’en dirai pas plus, histoire de ne pas gâcher votre lecture.

L’énigme policière à proprement dite, m’a énormément plu, Camilla Läckberg l’a mené de main de maître, de façon à semer le doute en nous lecteur. J’ai pensé plusieurs fois trouver la solution, pour finir par échafauder une autre hypothèse, puis par revenir à ma première idée, qui s’est révélée vraie, mais en partie seulement. J’ai aimé le fait de douter et de ne pas savoir ou l’auteure voulait nous emmener. J’ai piétiné dans l’enquête avec Patrick, et je dois dire que ça m’a bien plu. L’écriture de Camilla Läckberg est toujours aussi fluide.

« Elle prit une profonde inspiration et leva les yeux. La première chose qui la frappa fut la beauté de l’île. Petite, certes, mais la maison semblait briller au soleil et les rochers gris lançaient des étincelles. Elle vit des roses trémières devant un des murs et s’étonna qu’elles puissent s’épanouir dans ce milieu aride. Côté ouest, des pics escarpés surplombaient la mer, comme si le roc avait été tranché net. Mais ailleurs, les dalles rocheuses descendaient en pente douce jusqu’à l’eau »

J’ai aimé le petit côté mystique de l’île de Gråskär, le retour dans le passé, pour découvrir pourquoi cette île porte le surnom de « l’île aux Esprits ». Pour cela, nous suivons le destin difficile et tragique d’Emelie, épouse du gardien de phare à la fin du 19ème siècle. Cette histoire que nous suivons en parallèle de l’enquête policière menée par Patrick, n’a pas de rapport direct avec le meurtre de Mats Svernin. Elle n’est là que pour expliquer la légende et le mystère qui entourent l’île de Gråskär.

« Pour finir, la glace avait complètement recouvert la mer. Elle était arrivée tard cette année, il avait fallu attendre le mois de février. D’une certaine manière, la mer gelée donnait une sorte de liberté à Emelie. »

Comme souvent avec les livres de Camilla Läckberg, ce roman fût un coup de coeur pour moi, même si ce n’est pas le meilleur que j’ai lu.

Ce livre a été publié aux Editions Actes Sud en juin 2013.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Le Gardien de phare de Camilla Läckberg »

  1. Oh que ça donne envie ! Moi aussi, j’adore Camilla Läckberg et c’est vraiment agréable de pouvoir suivre les personnages. Il faut vraiment que je rattrape mon retard. Il me reste « L’Enfant allemand » et « La Sirène » à lire avant de découvrir celui-ci.

    J'aime

    1. Les livres de Camilla Lâckberg ne sont pourtant pas des thrillers, je dirais plutôt que ce sont des polars. Mais celui-ci à un aspect assez sombre, et encore le dénouement fait froid dans le dos.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s