lectures 2013·Lectures Communes·Mes chroniques

La Petite Fêlée aux allumettes de Nadine Monfils

Le 07 juin 2013

Synopsis :

Une nuit, dans les rues de Pandore, Nake tombe sur un sale type qui la séquestre. Elle réussit pourtant à s’échapper et se réfugie chez sa grand-mère, une charmante vieille dame qui l’a élevée à la mort de sa mère en la nourrissant de contes de fées pour la protéger des horreurs du monde. Mais la jeune fille la retrouve morte au pied de son lit, une boîte d’allumettes nichée dans le creux de sa main. Nake s’en empare comme un précieux talisman, ayant toujours en mémoire l’histoire de La Petite Fille aux allumettes qui a tant bercé son enfance. Désemparée et seule, elle se met en quête de retrouver son père, disparu à sa naissance. Mais en fouillant dans les affaires de sa grand-mère à la recherche d’indices, Nake déniche de terrifiants secrets de famille. La vieille dame lui a-t-elle menti tout au long de sa vie ou est-elle victime d’un complot ? Que dire aussi de cette vision affreuse qui la bouleverse à chaque fois qu’elle craque une allumette, celle du cadavre d’une fillette déguisée en Blanche Neige ? Mais le pire est à venir lorsque, le lendemain, elle découvre dans le journal la photo de la même petite fille, sauvagement assassinée.

L’inspecteur Cooper et son coéquipier Michou, flic le jour travelo la nuit, vont mener l’enquête avec l’aide inattendue de mémé Cornemuse, l’infernale punaise sans scrupules qui lit dans les lignes de son tricot et voue un culte à Jean-Claude Van Damne…

couv13170475

Mon avis :

J’ai lu ce livre dans le cadre de la Lecture Commune organisée par Stéphanie chez Livraddict. Je m’y suis inscrite car j’avais lu l’avis d’Ingrid d’Histoire du soir sur un autre roman de Nadine Monfils : Les vacances d’un serial killer, et sa chronique m’avait donné envie de découvrir l’univers particulier de cette auteure.

Je pense qu’avec ce genre de livre, il n’y a pas de demi-mesure, on adhère ou on adhère pas. Je fais malheureusement parti de la seconde catégorie. Pour moi trop c’est trop, et je trouve que l’univers et surtout le langage employé dans le livre est too much pour moi.

Certains passages m’ont pourtant plu, tout n’est pas négatif, loin de là. Je pense que Nadine Monfils a vraiment un don pour l’écriture et surtout une imagination débordante : « Hirsute, il passa sa tête de piaf à la porte. Outre sa tronche de musaraigne, il avait des tifs crépus et gris comme des éponges à récurer les casseroles, des yeux en forme de pastilles Pulmoll. Pas costaud mais teigneux, puant de la gueule autant que du cul. Un vrai don Juan des fosses septiques ! »

Ce n’est vraiment pas commun comme description !!!

Les références à Jean-Claude Van-damme m’ont également plu, j’y ai vraiment retrouvé la personnalité aux pensées philosophiques incompréhensibles : « C’est beau  ! Faut garder la motivation. «  Il faut que tu croies encore plus à ce que tu crois, et quand tu commences à croire à ce que tu crois, y a personne au monde qui peut te bouger  !*  » Tu comprends ? »

L’intrigue en elle même n’est pas déplaisante, mais sans non plus être transcendante. En fait, après analyse, je pense que ce qui m’a le plus dérangé, c’est le fait de ne pas avoir réussi à m’attacher aux personnages, et en particulier aux personnages principaux comme Mémé Cornemuse.  Peut-être que je suis trop fleur bleue, pour moi une Mémé, est un personnage sympathique, qui s’occupe de ses petits enfants, en leur préparant des bons gâteaux et en tricotant. Là c’est tout le contraire. Mémé Cornemuse est un personnage haut en couleur, qui n’hésite pas à tuer de sang froid, impolie (et encore je suis gentille, c’est pire que ça), fan d’Annie Cordy, et qui vénère Jean-Claude Van-Damme, un mélange détonnant, et complètement loufoque.

L’autre chose qui m’a dérangée, c’est que j’ai trouvé le dénouement de l’histoire policière bâclée, j’aurai aimé que l’auteure y apporte un peu plus de soin et surtout de temps, même si en fait j’ai très rapidement trouvé l’auteur du crime.

Bref pour moi ce roman fut une déception, je n’ai pas accroché à l’écriture de Nadine Monfils et j’en suis désolée.

Ce livre a été publié aux Editions Pockets en 2013.

Pour retrouver l’avis des autres participants de la lecture commune, c’est par ici :

PampouneMorgane1491ramettesC’era una volta, Kynicky, Litchiandcie, achille49, LizouzouIngrid59, dorothzz, Stéphanie – Plaisir de Lire

Publicités

12 réflexions au sujet de « La Petite Fêlée aux allumettes de Nadine Monfils »

  1. Je partage ton avis. Aussi bien le langage que l’histoire (qui est à mon sens pas travaillée, mais est juste un prétexte à mettre les personnages en situation).
    Une première rencontre avec N.Monfils décevante !

    J'aime

  2. Tu connais mon ressenti, je suis une vraie fan de Nadine Monfils ! J’avais déjà beaucoup aimé Les Vacances d’un Serial Killer (allant jusqu’à lui attribuer 5 étoiles), j’ai a-do-ré La petite Fêlée aux Allumettes ! J’y ai retrouvé le langage fleuri de l’auteure qui me fait tant rire et Mémé Cornemuse qui est tout sauf la gentille mémé que tu décris dans ta critique ! Si ce titre a fonctionné chez moi, je ne me vois pas pour autant lire tout de suite la suite des aventures de la Mémé ! Un Nadine Monfils par an, c’est suffisant ! Je préfère tout de même l’univers et l’écriture d’une Kate Morton ou d’une Tamara McKinley ! 😉

    J'aime

  3. Je suis d’accord avec toi : c’est soit on aime … ou pas ! lol
    J’ai bien aimé le personnage de Mémé Cornemuse mais c’est vrai que l’histoire n’est pas forcément assez développé !

    J'aime

  4. oui, moi je suis Karine et Stéphanie! c’est drôle, la description du gars qui pue du bec revient beaucoup! moi celle-là, je me souviens qu’elle m’avait fait beaucoup rire! mais effectivement, trop c’est trop! je passe mon tour, désolée!

    J'aime

  5. Sans être en adéquation avec le personnage de mémé Cornemuse, je dois dire que je n’ai pu m’empêcher de sourire à ses frasques. Ce roman qui se lit très vite m’aura permis de passer un vrai bon moment. Quand j’y pense, je souris encore. Cet humour noir, cette folie, ces personnages, l’écriture… j’ai aimé ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s