lectures 2013·Mes chroniques·Partenariats & Services Presses

Bad swimmers, tome 1 : Le lac des cieux de Geoffrey Bidaut

Le 05 mai 2013

 Synopsis :

Ils sont six et mènent des vies d’adolescents plutôt banales. Dans les couloirs du lycée du Lac des Cieux, ils s’aiment, se détestent, s’aident, se trahissent… Mais lorsque leur professeur de français, haï de tous, est brutalement assassiné, tous sont suspects. Et chacun a ses raisons pour se mêler de l’enquête : prouver son innocence, en tirer profit, ou tout simplement éviter d’être le prochain cadavre sur la liste…

couv16574584

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Les Editions Harlequin (collection HQN), et l’auteur de ce roman, pour m’avoir donner la chance de découvrir ce roman. J’ai passé un agréablement moment lecture, même si j’ai parfois trouvé l’atmosphère un tantinet trop angoissante.

logo

Je suis fan de thrillers, et je suis fan de roman Young Adult, donc je n’ai pas pu attendre trop longtemps avant de découvrir ce roman. Dans une sorte de préambule, l’auteur nous expose un meurtre, comme ça, dès le premier chapitre. On ne sait pas grand chose, une femme est assassinée lors d’une plongée. La meurtrière ? Une amie, ou du moins c’est ce que pensait la victime, jusqu’à ce qu’elle découvre que sa bouteille d’oxygène a été trafiquée. L’assassin regarde froidement le corps de « son amie » sombrer dans les profondeurs sombres du lac. Le décor est planté.

A partir de là, je me suis demandée, qui était la victime, qui était vraiment l’assassin, et quel était le rapport avec des lycéens de dernières années. Il ne faudra pas longtemps pour comprendre peu à peu. Ce thriller est non seulement angoissant à souhait, mais il est également glauque et sanglant, âme sensible s’abstenir.

J’ai aimé le monde dans lequel évolue les personnages, cela se passe à la fin des années 1990, dans un monde complètement imaginé par l’auteur. Mel, Mark et Tim font leur rentrée des classes en dernière année de Lycée. Ils font la connaissance de Gin et de son frère Ort.  Les personnages sont très bien caractérisés, et on y retrouve les figures classiques de toutes les séries américaines, la peste, la nouvelle, la geek, le beau gosse, le délinquant…. Comme dans tous les romans young adults qui se déroulent dans un lycée, ce livre nous parle des amours et désillusions de ces jeunes. Mais ça va très vite passer au second plant, pour laisser place à un thriller angoissant.

Quand leur prof est assassiné, les élèves émettent rapidement des hypothèses, l’angoisse monte, qui a pu faire ça, les scénarios les plus élaborés commencent à émerger, jusqu’à ce que de mystérieuses lettres de menaces commencent à arriver au groupe de lycéens, et alors, l’engrenage se met en marche, les meurtres continuent.

Ce roman est très sombre, il dépeint une jeunesse à problème, drogue, médicaments…. L’auteure n’est pas tendre avec ses personnages. C’est très bien écrit, il n’y a aucun temps mort et l’angoisse va croissant. J’ai apprécié ce suspens intense. Par contre, il faut avoir le coeur bien accroché, les scènes de meurtres sont décrites très précisément, c’est ce qui m’a légèrement dérangé. Je n’aime pas trop les ambiances glauques, mais ça ne reste qu’une question de goût, et ça n’enlève en rien à la qualité de l’écriture de ce livre. Chose importante, le roman est écrit à plusieurs voix, ce qui permet de voir le point de vue de tous les personnages, je trouve ça très, intéressant même si au début ça m’a complètement déstabilisé ; j’avoue qu’il m’a fallu quelques pages et chapitres pour m’y habituer.

Au final, je dirai que j’ai aimé l’ambiance stressante, l’histoire en elle même, mais que les scènes sanglantes voir carrément glauque m’ont quelques peu dérangées… Je préfère de loin les thrillers psychologiques, mais tout est question de gout.

Ce roman a été publié aux Editions Harlequin (HQN) en 2013.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Bad swimmers, tome 1 : Le lac des cieux de Geoffrey Bidaut »

  1. Je viens de le recevoir. Alors avec ma liseuse, je suis trop contente de m’y plonger. My first one ebook ! Et comme le gore me plait, je pense aimé sans problème.

    J'aime

  2. fini ! et bien pas déçue, même s’il y a quelques trucs moyens, c’est dans l’ensemble une lecture sympa. assez cinématographique je trouve (nous avons d’ailleurs pensé au même film…)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s