lectures 2013·Mes chroniques

Player One Ernest Cline (2013)

Le 15/02/2013

Résumé :

Nous sommes en l’an 2044 et le monde est véritablement devenue un endroit peu fréquentable. Plus de pétrole. Le climat est entièrement déréglé. La famine, la pauvreté et la malade n’épargnent personne.

Comme la plupart du monde, Wade Watts s’échappe de cette réalité déprimante en passant des heures sur OASIS, une immense utopie virtuelle où chacun peut devenir qui il veut, vivre, jouer, aimer sur l’un de ses dix mille planètes. Et comme la plupart du monde, Wade est obsédé par le plus grand billet de loterie de tous les temps, caché dans cette réalité alternative: James Halliday, le fondeur d’OASIS mort sans héritier, a promis que le contrôle d’OASIS – et de sa fortune massive – irait à la personne qui pourrait résoudre toutes les énigmes cachées à l’intérieur de sa création.

Depuis des années, nombreux sont ceux qui ont vainement essayé d’obtenir ce prix, ayant pour seule information que les énigmes sont basées sur l’obsession d’Halliday à propos des années 80. Et puis Wade tombe sur la solution de la première énigme. Le voilà qui se retrouve alors soudainement propulsé dans une course désespérée contre des milliers de concurrents pour l’héritage ultime, une chasse qui prendra rapidement des dimensions réelles inquiétantes, et qui changera profondément Wade et son monde.

_ly1367tmp
Mon avis :

Player one est un roman classé Young adult, il s’agit d’une dystopie, mais un peu particulière, puisqu’elle se passe en 2044, donc dans un futur très proche du notre.

J’ai été intéressée par ce livre, dès que j’ai découvert la quatrième de couverture, en effet le thème me parlait assez, je ne suis pourtant pas férue de jeux vidéos, mais j’ai un petit côté geek, et je suis assez accro aux nouvelles technologies.

Le monde dans lequel évoluent les héros de ce livre, est très sombre, la terre est polluée, les villes sont surpeuplées, la population est pauvre, et il n’y a pas ou peu de travail. La crise énergétique bas son plein. Ca m’a un peu perturbé, ou du moins inquiétée, car en fait, c’est un peu ce qui se passe aujourd’hui, bien sur à moins grande échelle. L’auteur de ce livre a utilisé des problèmes d’actualités, pour bâtir l’univers de son roman.

L’Oasis est une sorte d’internet surpuissant, ou plutôt une sorte de réseau social, les utilisateurs s’y connectent pour y vivre « artificiellement ». Ils y jouent à des jeux vidéos, mais ils y étudient également, ils y voyagent…. Le concepteur de l’OASIS, James Halliday est multi milliardaire, et quand il décède brutalement, un message parvient à tous les utilisateurs de l’OASIS : La fortune de James Halliday ira à celui qui trouvera l’œuf caché quelque part dans l’OASIS. Pour le trouver, il faudra résoudre des énigmes qui donneront des clés, pour ouvrir des portails. Trois énigmes, trois clés, et trois portails : La chasse est ouverte.

J’ai aimé dans ce livre, l’esprit d’aventure et de chasse au trésor, il y a pas mal d’actions et de suspens. L’auteur maîtrise parfaitement son monde, et les références à l’époque des années 80 sont très présentes, ce n’est pas pour me déplaire, car elle représente une partie de mon enfance et de mon adolescence. J’ai trouvé quelques longueurs dans les cent premières pages, histoire de mettre en place le scénario du livre, ça ne m’a pas déplu, l’auteur est très précis sur la description de son univers, et je me suis sentie happée par ce monde dystopique. Le reste du livre est très rythmé, l’écriture est très dense, et il n’y a aucun temps mort.

Je ne me suis pas attachée spécialement aux personnages, mais ça ne m’a pas dérangé plus que cela. Ca vient peut être du fait que nous avons pour la plupart du temps à faire à des avatars et non aux personnages réels, mis à la part à la fin du roman.

Un petit peu de « War Games », une petite touche de « Traque sur Internet »,  voilà un bon scénario pour passer un très bon moment lecture. Je vous le recommande, même si vous n’êtes pas gamer.

Ce livre a été publié aux Editions Michel Lafond en 2013.

Ma note : ♪♪♪♪

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s