lectures 2013·Mes chroniques·Mes coups de cœur ! <3

Le cherche-bonheur de Michael Zadoorian

Le cherche-bonheur de michael Zadoorian

Le 08 janvier 2013

Résumé

Avis de recherche : Ella et John Robina, couple de citoyens américains à la retraite, vus pour la dernière fois au volant de leur camping-car le Cherche-bonheur, aux abords de Detroit. Si vous avez des informations, merci de contacter au plus vite leurs enfants au numéro qui suit…
Après une longue vie et soixante ans de mariage, la santé chancelante et la mémoire qui flanche, Ella et John savent que leurs jours d’autonomie sont comptés. Si John ne se souvient plus nécessairement si on est mardi ou jeudi, il peut encore conduire. Ella le « kidnappe » donc, avec une seule idée en tête : partir une dernière fois à l’aventure. C’est le début d’un périple extraordinaire…

Le cherche-bonheur
Mon avis :

J’ai reçu ce livre, à Noël par ma copine Ingrid ! Et quel cadeau !!!

Ce livre est une petite merveille. Nous suivons un couple de quadragénaire, dans leurs péripéties à travers les Etats-Unis, sur la fameuse route 66. A bord de leur camping-car, justement surnommé « Le cherche-bonheur », ils vont prendre la route jusqu’à Disney land, et faire des rencontres toutes simples, mais tellement riche en rapports humains.

Derrière ce livre, se cache un message fort. N’avons-nous pas le choix ?
Le choix de vivre à fond, jusqu’à la dernière minute, au près de la personne qu’on aime, plutôt que de vivre cloîtrer dans une chambre d’hôpital, à servir de cobaye aux différents médecins, et spécialistes.

Ce choix, c’est celui d’Ella, elle décide qu’elle en a marre des médecins, à quoi bon prolonger sa vie de quelques mois. Contre l’avis des médecins et de ses enfants, elle décide de s’échapper avec son mari John, pour un dernier voyage. Mais quel voyage, et quel courage !

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est que malgré un sujet très lourd, (vieillesse, maladie, perte d’autonomie), il y a une grosse dose d’humour. Ce n’est jamais larmoyant, au contraire. L’auteur a vraiment su rendre ce roman, joyeux, gai, et même parfois très drôle.

Ce livre est vraiment un énorme coup de cœur !!!

Morceaux choisis :

On raconte qu’ Ambrose Bierce – dont j’avais adoré les nouvelles, terrifiantes quand j’étais jeune -, à soixante-dix ans passés, avait décidé sur un coup de tête de partir pour le Mexique. « Je me rends bien compte qu’il est possible, voire probable, que je ne revienne pas. » Il a aussi écrit : « Il s’agit de couper l’herbe sous le pied à la vieillesse, à la maladie, et aux chutes dans les escaliers de la cave. » Moi qui connais bien les trois, je ne peux qu’applaudir avec chaleur ce cher Ambrose.

Que nous ne disions rien me va très bien. Parler romprait le charme. L’espace d’un instant, je suis si heureuse que je pourrai pleurer. Voilà exactement le genre de chose qui fait que j’aime tant voyager, et que j’ai désobéi à tout le monde. Nous deux réunis comme nous l’avons toujours été, sans rien dire, sans rien faire de particulier, simplement “en vacances”. Je sais bien que rien ne dure mais, quand on sait que le film va bientôt se terminer, on a parfois la possibilité de rembobiner et d’en prendre un peu sans que personne ne le remarque.

Ce livre a été publié aux Editions 10-18 en 2011

Ma note : ♪♪♪♪♪

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s