lectures 2013·Mes chroniques

Les feuilles mortes de Thomas H. Cook

Le 07 janvier 2013

Résumé :

Eric Moore a toutes les raisons apparentes d’être heureux : propriétaire prospère d’un magasin de photos et d’une jolie maison dans une petite ville sans problème de la côte Est, il mène une vie de famille épanouie auprès de sa femme Meredith et de son fils Keith, un adolescent de quinze ans. Cet équilibre parfait va pourtant voler en éclats à jamais… Un soir comme les autres, ses voisins demandent à Keith de garder Amy, leur fille de huit ans. Au petit matin, Amy est introuvable. Très vite, l’attention de la police se porte sur Keith et ce dernier, pataud et mal dans sa peau, se défend maladroitement. Du jour au lendemain, Eric devient l’un de ces parents qu’il a vus, à la télévision, proclamer leur foi dans l’innocence de leur enfant. Alors que l’enquête de la police se recentre autour de Keith, Eric doit lui trouver un avocat et le protéger contre les soupçons croissants de la communauté. Mais est-il tout à fait sûr de l’innocence de son fils ? Si Keith était coupable, et s’il était prêt à répéter son geste… Quelle devrait être alors la responsabilité d’un père? Les feuilles mortes est le récit d’une confiance brisée et celui des efforts héroïques d’un homme pour retenir coûte que coûte les liens qui l’unissent à tous ceux qu’il aime.

les feuilles mortes
Mon avis :

J’ai lu il y a quelques mois « Défendre Jacob » pour lequel j’ai eu un méga coup de cœur.
A cette époque on m’a parlé du roman « Les feuilles mortes », qui a plus ou moins le même
sujet. Du coup, j’ai tenté ma chance.

Je n’ai pas eu le coup de foudre pour ce livre. C’est une très bonne lecture, mais il m’a
manqué, un peu de piquant, de suspense. Dans ce livre, j’ai eu l’impression que l’auteur me
contait une histoire, et j’ai eu le sentiment de rester à l’extérieur. C’est dommage. A chaque
chapitre lu, je me disais, il manque quelque chose. Quant à la fin, la manière dont elle est
écrite m’a grandement dérangée. Nous nous retrouvons une dizaine d’années plus tard, et
c’est lors d’une discussion entre deux des personnages principaux, que nous apprenons enfin,
ce qu’il est advenu d’Amy, la petite fille disparue, de Keith, le principal suspect, ainsi que des
différents personnages de ce roman.

En fait, je pense que c’est le fait que l’enquête policière soit vraiment secondaire dans ce
roman, chose à laquelle je ne m’attendais pas, qui m’a dérangée. Mis à part ça, j’ai apprécié,
la manière dont est décortiquée le manque de dialogue entre un père et son fils, et à quoi ça
peut mener. Quand le doute s’installe, quand la confiance disparaît, la famille perd tout son
sens. L’auteur maîtrise parfaitement la psychologie de ses personnages, choses que j’apprécie
grandement.

Dans ce livre, il y a plus ou moins deux histoires, en effet, mis à part la disparition d’Amy et
ses conséquences destructrices sur la famille de Keith, il y a un parallèle qui est plus ou moins
fait sur un autre drame. En effet le père de Keith, enfant, a perdu sa sœur et sa mère, dans des
circonstances dramatiques, rien à voir avec un enlèvement, je vous rassure. Mais ces pertes,
ont joué un rôle important dans la vie d’Eric et son frère. Eric n’a que très peu confiance aux
autres, et ce manque de confiance, va contribuer à alimenter les disputes et les non-dits entre
lui et sa famille (fils, mais aussi femme).

Morceaux choisis :

Le soupçon est un acide. Il ronge tout  ce qu’il touche. Il s’attaque à la surface des choses en y laissant une marque indélébile… Il détruit la confiance niveau par niveau. Et creuse toujours plus profond.

Je me rendis compte que non, tout simplement parce que je n’aimais pas parler à Keith, voir ses yeux mornes par la porte entrebâillée de sa chambre. Cette vérité me frappa comme un coup de marteau : Mon fils me répugnait. Je détestais sa façon de traîner les pieds, ses cheveux sales, son absence d’énergie.

Ce livre a été publié aux Editions Folio (Policier) en 2010

Ma note : ♪♪♪♪

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s