Lectures 2012·Mes coups de cœur ! <3

Le Cirque des rêves Erin Morgenstern

Le 04 décembre 2012

Résumé :

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. »

Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s’émerveiller et se laisser enivrer…

BIENVENUE AU CIRQUE DES RÊVES !

Derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Cependant ils s’aiment, et cette passion pourrait leur être fatale.

LECIRQUEDESREVES
Mon avis : 

Au début du roman, nous suivons tour à tour, l’histoire de Célia et de Marco, depuis leur enfance malheureuse. Ils vont chacun de leur côté être entraînés dans un but précis, un fabuleux combat de magie. Assez vite, nous faisons la connaissance d’autres personnages qui sont intimement liés au Cirque des rêves, comme Prospero l’enchanteur et père de Célia, le mystérieux homme en gris qui a recueilli Marco, Tsukiko la contorsionniste, Bailey qui est tombé amoureux de ce cirque, la toute première fois ou il est apparu dans sa ville. Leurs différentes histoires vont habilement s’entremêler pour les amener vers un destin fascinant. Je ne peux vous en dire plus, sous peine de trop en dire.

L’écriture est agréable, et poétique, mais au début, j’ai trouvé assez difficile de suivre les différents personnages, à cause des nombreux sauts dans le temps, entre les différents chapitres. Mais, une fois que j’ai compris la façon dont été rédigée ce livre, les mots de l’auteur m’ont guidés dans cet univers magique et mystérieux. Je n’ai eu aucune difficulté à m’y plonger les yeux fermés.

L’histoire d’amour entre les deux protagonistes principaux, est magnifique, d’autant plus qu’ils n’étaient pas destinés à s’aimer. Mais elle n’est pas trop présente et ne pèse pas trop sur le thème du livre qui reste la magie.

C’est un livre que je vous conseille  vous ne pouvez pas ne pas l’aimer.

Morceaux choisis :
Le cirque est arrivé à proximité de Londres par un train qui entre en gare discrètement, sans que personne le remarque. Les wagons se disloquent, les portières et les couloirs s’écartent en silence pour former une succession de pièces aveugles. Des rayures de toile se déploient tout autour, des cordages déroulés se tendent et des estrades s’assemblent entre des rideaux soigneusement drapés.

Bailey passe la majeure partie du début de la soirée à explorer le Labyrinthe en compagnie de Poppet et Widget. Un réseau étourdissant de salles entrecoupées de couloirs bordés de portes dépareillées. Des pièces qui tournoient, d’autres au sol formé d’un échiquier lumineux. Un couloir est envahi de valises blanches empilées très haut. Dans un autre, il neige.

Ma note :  ♪♪♪♪♪

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s