Lectures 2012·séries - sagas - feuilletons...

Hantée de Maureen Johnson

Le 30 octobre 2012

Résumé
A Londres, un assassin hante les rues, réveillant la légende de Jack l’Eventreur. Malgré l’omniprésence des caméras, le tueur est indétectable.
Aurora, arrivée depuis peu sur son campus, se rend compte qu’elle est la seule capable d’apercevoir son ombre.
Accompagnée d’un mystérieux jeune homme, elle plonge au plus profond des brumes de la cité pour arrêter le meurtrier avant qu’il ne récidive. A moins que son don ne fasse d’elle la prochaine victime…

hantee
Mon avis :
Hantée est un roman classée jeunesse, il rentre donc dans le challenge Jeunesse & Young Adult. L’auteure nous conte l’histoire d’Aurora, Rory pour les intimes, jeune américaine originaire de la Louisiane, qui part avec sa famille vivre en Angleterre, elle fait le choix de vivre en internat à Londres dans le lycée privé de Wexford situé dans le quartier de l’East End. Au moment de son arrivée, un meurtre vient d’avoir lieu, un meurtre qui ressemble en tout point à l’horreur de l’époque de Jack L’Eventreur.

J’ai vraiment aimé ce livre, tout d’abord pour son écriture fluide, et à la première personne, qui m’a permis de bien m’identifier au personnage de Rory. Ensuite pour le thème qui mêle adroitement, thriller et fantastique, tout en y ajoutant des faits historiques.

Le rythme du livre est assez lent dans la première partie, mais à mon sens, il est nécessaire, déjà pour placer le scénario, et pour nous délivrer au compte-goutte les informations, nous incitant ainsi à tourner les pages, l’atmosphère n’en demeure pas moins angoissante. Maureen Johnson nous replonge un siècle plus tôt à l’époque du célèbre serial killer. Puis dans la seconde moitié du roman, la pression devient plus intense pour Rory et ses compagnons, quant à la fin, elle est pleine de promesses pour la suite, et me donne beaucoup d’attente pour le second tome.

Morceaux choisis
Je n’ai dit à personne que j’avais vu l’assassin. C’était dur de garder le secret. Je détenais le plus gros scoop de la planète, et pourtant je ne pouvais rien dire. Je demeurais le « seul témoin de l’affaire » et, d’un jour ou l’autre, Scotland Yard allait me convoquait et me bombarder de questions pendant des heures.

Il était planté devant moi, son visage à deux centimètres du mien. Je ne sentais aucun souffle émaner de lui, puisque bien entendu, il ne respirait pas. Il n’était qu’une masse glaciale. Je suis restée parfaitement immobile jusqu’à ce qu’il recule et s’éloigne…

Ce livre est un coup de cœur, et c’est avec une grande impatience que j’attends la suite.

Ce livre a été publié aux Editions Michel Lafon en 2012.

Ma note : ♪♪♪♪

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s