Lectures 2012·Mes coups de cœur ! <3

A mélie, sans mélo de Barbara Constantine

Le 24 octobre 2012

Résumé :

Mélie, soixante-douze ans, vit seule à la campagne. Sa petite-fille, Clara, vient pour la première fois passer toutes les vacances d’été chez elle. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu’elle a un problème de santé… Elle verra ça plus tard. La priorité, c’est sa Clarinette chérie ! Mélie, le mélo, c’est pas son truc. Elle va passer l’été (le dernier ?), à fabriquer des souvenirs à Clara. Des rigolos. Comme regarder pousser les bambous en écoutant la Traviata, chanter sous la pluie des chansons de Nougaro, goûter les mauvaises herbes qui poussent le long des chemins. Il y a aussi… le vieux Marcel qui va apprendre à Clara à faire de la mécanique, Fanette, sa mère, qui va lui trouver un beau-père ; Bello, son parrain, qui va agrandir sa bande de filleuls musiciens. Et puis, comme la vie est vraiment dingue des fois, il y a Mélie quoi va enfin rencontrer le grand amour… Cent cinquante ans à eux deux ? Mais quand on aime, on ne compte pas !

ameliesansmelo
Mon avis : 

Je crois que je suis définitivement fan des livres de Barbara Constantine. « A Mélie sans mélo » est le troisième opus de cette auteure que je lis, et mon troisième coup de cœur.

Nous suivons ici les aventures de Mélie, qui reçoit sa petite fille Clara pour les vacances. Elle a soixante-douze ans, et comme elle a peur que ce soit le dernier été, elle décide de revivre et de laisser tout un tas de souvenirs à Clara. Il ne s’agit pas de souvenirs matériels, mais simplement de moments de pur bonheur.

Au premier coup d’œil, j’arrive à reconnaÏtre la plume de Barbara Constantine, une plume toute simple, mais tellement belle. Elle nous parle de la vie quotidienne, de la famille, mais en plus « beau ». Générosité, solidarité sont ses credos, et je dois dire que ça fait du bien au moral.

Mais ne vous y trompez pas !!! Barbara Constantine est également une poétesse !!!! Elle mêle habilement les mots, les phrases, les vers, dans de jolis jeux de mots alambiqués  tantôt touchants, tantôt rigolos pour mon plus grand plaisir !

Morceaux choisis :

Toujours la chanson de Nougaro qui lui trotte dans la tête…La pluie fait des claquet-tes, sur le trot-toir, à mi-nuit…elle s’arrête au milieu du jardin, penche la tête en arrière, ferme les yeux. L’eau ruisselle sur son visage, dégouline dans son cou. En quelques secondes, elle est trempée. Les yeux toujours fermés, elle retire son imper, ouvre sa robe, se tend vers le ciel, pour mieux sentir la pluie battre sa peau. La piquer et la caresser à la fois(…)Elle a la tête qui tourne, à force de rester penchée en arrière. Et d’un coup, elle tombe. Dans la boue. Comme une masse. Elle n’a pas mal mais elle pleure. Très longtemps. Tout le temps que dure la pluie. Quand elle n’a plus de larmes et que la pluie a cessé de tomber, elle se relève et rentre se changer. Elle n’imaginait pas contenir autant…

  • Et c’est quoi la différence entre jolie et belle?
  • Ben …jolie, c’est facile. Il n’y a rien à faire. Juste à en profiter.

Mélie prend une inspiration, avant de continuer…

  • Alors que la beauté, c’est un peu comme un jardin. Pour qu’il donne des fleurs et des fruits, il faut y travailler, planter des graines, mettre du fumier aux pieds des rosiers…

Ce livre est paru aux Editions Calmann-Levy en 2008.

Ma note : ♪♪♪♪♪

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s